Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 09:58

Je l'avais bien dit que cette semaine sentait la merde. Ca a commencé hier (faudrait jamais commencer les semaines le lundi), et dès ce matin, ça continue. D'ici à ce qu'on nous interdise de consommer de la frite dans les lieux publics d'ici vendredi, j'ai peur.

 

Bon, j'avais déjà mes cimetières indiens de poche qui se réveillaient, histoire de me pimenter l'existence. Ma commande de Wii est évidement en attente, ma carte bancaire pourtant bien approvisionnée étant refusée. Mais bon, ça, je m'y attendais un peu. Enfin pas vraiment, mais ça ne m'étonne pas plus que ça. Mais bon, cette semaine, c'est décidé, on va nager dans la merde. C'est bête, j'ai oublié mon bonnet de bain. La bonne nouvelle du jour est donc la grève des trains à Charleroi. Ca aurait pu vraiment être une bonne nouvelle, si ça m'avait bloqué chez moi. Mais non, la grève belge a ceci de particulier que quand une ligne est bloquée à un bout de la ligne, on peut aller jusqu'à ce bout grêviste mais pas en revenir. Du coup, ce matin, innocent et la tête remontant mon duodenum, je prends mon train comme d'habitude. Et rien à signaler. Sauf que pour le retour ce soir, ce sera un train sur 4, et encore. Y a vraiment des jours où je me demande pourquoi je me lève encore.

 

Parce que c'est là que c'est triste. L'info, je l'avais avant de sortir de chez moi. Mais devant la normalité des départs du matin, je ne l'ai pas retenue plus que ça. Il faudrait jamais sortir de chez soi en dormant pour aller bosser. Voire jamais sortir de chez soi pour aller bosser, en fait. Je crois que je vais faire grève de train avant la fin de la semaine, tiens.

Repost 0
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 14:24

Il paraît que la mondialisation est en marche. Il paraît même qu'elle va être profitable à tous. Oui, même toi le jeune acnéïque qui passe tes journées sur msn à la recherche de l'amour, surtout dans les fesses, tu peux profiter du capitalisme global. Alors moi, pas con (ou alors juste un peu), j'ai mondialisé tout le week-end.

 

J'ai beau beaucoup aimer Bruxelles, il faut bien reconnaître un truc: je sors souvent des magasins frustré. Il y a rarement les trucs que je cherche. Evidement, les dates de sortie ne sont pas les mêmes qu'en France et puis il n'y a pas de magasin immense non plus. Bon, après, c'est sur que je me limite à des zones de proximité pédestre, mais quand même. Alors ce week-end, comme j'étais parti pour dépenser des sous, ben je suis allé visiter le plus grand magasin du monde: mon pc. Pas de dessin animé Batman en dvd? Pas de problème, je le commande au Canada. Pas de Wii en stock? Aucun soucis, je l'achète en Allemagne. Envie de faire un cadeau? Facile, je repasse par la France. Besoin de retrouver ma route? Je m'arrête à la borne d'information. Et j'hésite encore où je vais taper pour mes prochains achats. Le seul problème, c'est que ça tire pas mal sur la carte bleue et que du coup, elle est refusée quand je veux m'acheter un livre de poche à la fnac belge.

 

C'est pas grave, je pense que mon prochain achat sera aux USA. J'hésite à retrouver les cheveux de Britney. Parce que bon, j'ai rien contre sa nouvelle coiffure, mais avec quoi je m'essuye, moi, quand elle viendra me demander de lui faire un nouveau bébé? Heureusement que Ebay est là. On peut enfin être un enculé de capitaliste mondial.

Repost 0
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 10:17

Ouh, qu'elle commence pas bien. Ouuuh qu'elle sent la merde, la semaine à venir. Déjà qu'elle commence par un lundi, c'est jamais bon. Non vraiment, je la sens venir à 15 bornes et ça daube un peu. Va falloir s'accrocher. Elle commence surtout mal parce qu'avec elle, elle amène deux mauvaises nouvelles.

 

D'abord, elle commence par un deuil. Non, je ne parle pas du piteux Papon. Je parle de quelqu'un d'important, qui a bouleversé des vies entières. Robert Adler est mort. Bon, ok, c'était la semaine dernière, mais j'ai eu l'info que ce matin. Et là évidement, vous vous demandez qui c'est (enfin, pour les faineants qu'ont pas déjà cliqué sur le lien). Si vous aviez comment il vous a changé la vie pourtant... Robert Adler est la papa de la télécommande. Ce truc si naturel dans les salons qu'on ne se rend plus compte à quel point c'est important, sauf en cas de pénurie de piles. Cet emblême des temps modernes. Vraiment, ce mec mériterait une statue. Ou mieux, une platée de frites à sa santé.

Ce qui m'amène à la seconde mauvaise nouvelle de ce début de semaine (je suis le roi de la transition). Et celle là, elle fait encore plus mal. Vraiment, je ne sais pas comment on va s'en sortir. Le prix de la frite augmente. Oui ma pauv' dame, une honte. Vraiment, où va le monde?? Non, pas dans mon cul, y a plus de place. Tout ça, à cause de la canicule de l'été dernier. Le prix de la Bintje a doublé en un an, vu que les récoltes ont été mauvaises. Et comme les friteries sont déjà confrontées à l'augmentation des prix de l'énergie, ben là, on est dans la merde. Vraiment, on se demande à quoi pensent les gouvernements hein! La crise énergétique et le dérèglement climatique, quand ça joue sur le prix des frites, c'est qu'il est vraiment temps de faire quelque chose, merde!

 

Franchement, je ne sais pas si on arrivera à s'en sortir. Si ça continue comme ça, on va finir aux frites d'aubergine cuites dans de l'huile de soja. Une sorte d'holocauste quoi. Décidément, elle sent bien le purin, cette semaine.

Repost 0
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 14:46

Aujourd'hui, j'ai sauvé la nature. Bon ok, j'ai du sauver un quart d'arbre. Et encore. Mais je suis bien content de moi. Et je crois qu'il est temps que tout le monde s'y mette. Aujourd'hui, j'ai refusé des photos sur papier.

 

C'est vrai quoi, on n'est pas des Amishs. A l'heure de l'appareil photo numérique, où on n'a même plus besoin de scanner les photos pour les avoir sur son pc, qu'est-ce que vous voulez que je m'emmerde à avoir des tirages papiers? Bon ok, quand c'est de l'Art, pourquoi pas. Mais mes vacances à plouarnec-les-trifioles, ça va bien. Même si c'est avec des gens biens. Quand j'ai envie de mater mes photos, je me fais un petit diaporama sur le pc et c'est bien. C'est à l'envie. Alors que je sais que si je les expose dans mon salon, je ne les regarderai pas. Ce serait dommage. Surtout pour les arbres. C'est bien simple, toutes les photos que j'ai sur papier sont consignées dans un carton d'où elles ne sortent jamais. Alors que je regarde souvent leurs versions électroniques. Bien sur, faut penser à sauvegarder de temps en temps, mais ça va. Et puis c'est plus simple pour les partager. Surtout pour un asocial geek comme moi dont les seuls contacts sont en réseau.

 

Donc voilà, aujourd'hui, j'ai refusé le cadeau de Lolotte. Bon, en fait, j'ai rien sauvé du tout, vu qu'elle a déjà profité de la promo pixmania sur les tirages à pas cher et que les photos sont déjà imprimées. Sans compter les kleenex qu'elle va utiliser en nombre face à ma mufflerie digitale. Et je vous parle même pas de mon cassoulet d'hier soir qui va multiplier ma consommation de pq. Ah ben si, tiens. Enfin bon, c'est pas grave. Je suis le héros des arbres quand même. Au moins pour 2 secondes.

Repost 0
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 10:21

Enfin, la justice s'est décidée à agir. Enfin de la reconnaissance. Sous prétexte de son public nombreux et essentiellement masculin, la représentation sensuelle était jusque là dénigrée. On ne lui accordait pas son statut d'art, trop populaire. Les détracteurs estimant souvent aussi que les fesses, c'est sale. Eh bien ça change!

 

Aux Pays-bas, fière patrie créatrice de Big Brother et autre bouses de télé-réalité, on a l'esprit large. Open. Wide. Et un juge vient donc de décider que les peep-shows, c'est du théatre. Je sais que j'ai l'air de me moquer comme ça, mais pas du tout. Ces représentations sans contact, je trouve que ça colle bien avec la notion de théatre, même si la dame est toute nue (et encore, pas tout le temps). C'est pas comme s'il n'y avait jamais de pièces de théatre avec des gens à poil, souvenons nous de Hair. Et comme c'est live, que c'est pas un dvd ou rien, ça rentre bien dans la catégorie des spectacles vivants. Bien sur, les gens qui regardent salissent un peu la salle, enfin leur cabine, mais la dame, elle fait que danser. Plus ou moins lascivement, mais elle danse. Alors évidement, les propriétaires de ces établissements sont bien contents parce que ça veut dire une remise fiscale à la clé. Ils vont pouvoir renouveller les stocks de kleenex des cabines. Mais ça me parait plutôt pas mal de reconnaitre l'art des effeuilleuses. C'est toujours plus sain que de tomber dans l'excès inverse comme à Bangkok où les mineurs étaient interdits de bisou pour la St Valentin. Vous me direz, c'est pas pour les mines qu'on trouve à Bangkok, mais quand même!

 

Et donc voila, un peu de populaire qui rentre dans l'art, c'est beau. En plus, c'est que de l'amour. De l'amour tarifé qui fait honte sur le cv, mais de l'amour quand même. Et l'amour, ça sert à rien, même si c'est beau ou que ça fait mal. Et si ça sert à rien, c'est bien que ça doit être de l'art, quelque part.

Repost 0
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 14:23

Les barrières, c'est pas ce qui manque. Les vraies, en dur, en briques, qu'on se prend quand on est un peu bourré, qu'on fait pas attention ou qu'on a un canapé Ikea. Celles un peu immatérielles, qu'on n'a pas forcément choisi, qui vous claquent la tête aussi fort que si elles étaient vraies. Et puis il y a celle qu'on construit.

 

Fabriqués avec les meilleurs matériaux, ce sont ces murs là qui sont les plus solides. A base de respect, de reconnaissance, d'humilité et d'impressions, ce sont ceux qui tiennent et qui arrêtent sans les toucher. Ils sont beaux et constitués des meilleures intentions. Mais ça reste des murs. Ils bloquent le contact, quand ce n'est pas la vue. Pour peu qu'on les façonne un petit peu, ils se transforment en piédestal. Le genre qui se plante au milieu de votre salon et sur lequel tout le monde viendra buter. Et celui qu'on essaye de sur-élever se retrouve finalement seul. Isolé. Le piédestal est creux et il est emprisonné dedans. A son insu, puisque ce n'est pas son mur. Et pourtant, lui aussi fait caca. Mais le mur cache ça. Du côté du maçon, il se recouvre de fantasmes posterisés qui essayent de se faire passer pour des fenêtres. Et le batisseur, tout fier de son ouvrage, ne voit plus qu'il s'est coupé d'une personne qu'il juge favorablement.

 

Il serait un peu temps que certains membres du batiments commencent à donner dans la destruction, voire dans la mine, pour les plus acharnés. Et plutôt que de mettre leurs idoles en cage, ils tendent la main pour les saluer. C'est quand même pas compliqué.

Repost 0
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 11:28

Mou

Oh ben c'est pas facile de pas beaucoup dormir.

Et puis je sais toujours pas où trouver une wii.

Et puis j'ai pas d'idée.

Enfin j'ai pas envie d'en chercher.

Je m'écouterai bien un petit Norah Jones qui endort en fait.

C'est loin les vacances.

Je crois que je vais pas bouger finalement, ce week-end.

Vivement la Vittel du midi.

Repost 0
14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 14:43

Alors que mes seuls plans pour la soirée sont de m'éclaircir les joues parce que ça commence à sérieusement gratter, je me doute bien que pour beaucoup ce soir, c'est évènement. Et que donc, il faut chercher un peu l'inattendu, le surprenant, histoire de s'assurer une nuit de luxure. Et j'en vois certains qui arrivent par ici dans cette optique. Oui toi, que je viens d'attraper dans les requêtes Google qui tombent ici, je te vois en pleine quête. Mais attention aux excès.

 

Pour toi qui cherche "la main chaude", je suis désolé. Je ne sais pas, essaye peut-être une video de Jean-Paul 2, Jeanne Calment ou Mohamed Ali pour te montrer l'exemple. Enfin bon, ça me parait toujours plus sain que celui qui est arrivé avec un "phénomène Lolita". Je crois que c'est le bon jour pour surveiller les sorties de collège. Quant à ceux qui cherchaient "video sex avec ane" et "empalage de cul", j'espère que votre partenaire à l'esprit ouvert. Large. En tout cas, y en a qui devraient avoir de sacrées surprises ce soir.

Alors toujours dans l'esprit de satisfaire ses clients, la société Roccoloc vous donne quand même quelques conseils pour une soirée bourre chrétienne toujours réussie. Tout d'abord, n'oubliez pas de lui prendre la main, souvenez vous que la sagesse populaire a souvent raison (pour ceux qui ne saisissent pas, vous chercherez le dicton grolandais du jour). Ensuite, éviter les formules habituelles du genre "on se le prend ce café ou on s'encule?". C'est quand même la St Valentin, essayez de sortir de l'ordinaire. Un petit coup de spray génital Unmentionable de chez Roccoloc sera aussi toujours du meilleur effet et vous éviteront les regards lourds sous-entendant que votre bite a un gout ou que ça sent la marée. Un peu de classe quoi.

 

Enfin voilà, un peu de place pour la fantaisie. Et pour les plus craintifs, n'oubliez pas les préservatifs à pompe, encore une exclusivité Roccoloc. Le petit truc à ne pas oublier dehors pour pouvoir s'oublier dedans. En espèrant que mes voisins ne soient pas clients.

Repost 0
14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 10:56

Pour une fois, je suis pas mécontent que ce soit la St Valentin. Que mes amis restent assis et ne s'emballent pas , je suis toujours célibatard. Non, cette année, si j'aime bien la St Valentin, c'est parce que je suis en Belgique. Etant a l'étranger, j'échappe à tout comptage de statistiques à la con, censé promouvoir la reproduction de la race.

 

Ben oui, je suis un immigré (oui, bien sur j'ai mes papiers monsieur l'agent). Du coup, tous les comptages pour expliquer que la France ou la Belgique vont mal parce que les gens vivent de plus en plus souvent seuls, je ne suis pas dedans. Comme ce sondage local qui explique qu'un belge sur 7 vit seul. M'en fous, je suis pas belge. C'est quand même beau, l'exclusion parfois. Enfin tranquille. Enfin ne plus être un chiffre sur lequel les vendeurs de chocolat viennent taper. Ne plus se sentir obligé d'envier ces fantasmes de couples qui courrent nus sur des plages, le sel plein les lèvres, le sable plein les poils et les algues plein les pieds. Fini la culpabilisation de ne pas fournir ses 2,1 enfants à la nation. Encore que pour ça, pas vraiment besoin d'être en couple. Terminé les prédictions apocalyptiques de prêcheurs qui ne savent eux-même rien du couple. Même si un himam vient de déclarer que c'était péché de fêter la St Valentin (bah oui, c'est chrétien, c'est marqué dessus, alors c'est sale).

 

Fini tout ça. Comme ma siamoise de ventre, je passe hors statistique. Bon, pas pour les mêmes, c'est sur, mais quand même. Et je peux faire ce que je veux. Avec mes cheveux aussi. Bon, c'est pas comme si j'avais vraiment le choix, mais je m'en fous. Je ne suis plus un numéro. Je suis un homm... euh un truc libre!

Repost 0
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 15:05

Décidément, les étudiants en électroniques, ça passe beaucoup trop de temps devant les jeux vidéos. Et pis comme ils aiment jouer avec les composants, plutôt les basiques, qu'on peut décortiquer et qui font du bruit à base de piouuuuu ou des couleurs à base de flaaash, on se retrouve avec des trucs un peu... un peu disco, il faut dire ce qui est. Alors ils essayent de justifier ça grace à la sécurité routière, mais c'est pas gagné.

 

Les étudiants en électronique de la Haute école belge XIOS ont donc décidé de justifier leur amour pour les bip-bip qui clignotent en créant l'Alertor. Alors ressuscitons un peu Michel Chevalet, et intéressons nous un peu à l'objet. L'Alertor, comment ça marche? En gros, c'est un truc qui clignote dans les tous les sens sur le tableau de bord de votre voiture. Et au bout d'un moment, ça active un buzzer. Donc si vous dormez et que vous n'êtes pas déjà dans le fossé, hop! ça vous réveille. Bon, évidément, faut pas avoir le sommeil lourd. A moins que le buzzer en question ne soit une corne de brume, évidement. Mais bon, le principe, plutôt que de vous réveillez, c'est surtout fait pour réveiller les passagers. Et donc, pour empêcher ça, faut appuyer sur le bouton au bon moment. Sauf si vous êtes joueur et que vous voulez réveiller les copains. Ou sauf si vous êtes seul. Dans ce cas là, une seule option: combattre l'hypnotisme provoqué par les jolies lumières qui vous jouent You can ring my bell en attendant la secousse du buzzer, amplifiée par votre système ultra-boom bass qui a remplacé votre siège arrière quand vous avez décidé de devenir hype, vu que votre tableau de bord s'était transformé en boite de nuit.


 

En tout cas, la route risque de devenir encore plus dangereuse. Entre les geeks à qui ça rappelera le premier Mario Bros. et qui s'exploseront le crâne sous le toit de leur caisse en espérant décrocher un champignon, et ceux qui préfèreront Tétris et essayeront de faire des blocs avec les bagnoles pour faire des lignes, on n'est pas dans la merde. C'est ces jours là que je suis content de prendre le train. Là au moins, le Tétris, c'est que sur mon gameboy et que si j'ai envie.

Repost 0