Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 16:14
Aujourd'hui, c'est donc la journée du refus de la misère. En commémoration, j'ai décidé de lutter contre la misère textuelle en n'écrivant rien ou presque. Parce que bon, c'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'il faut le dire quand même. Et tous sans-papiers que nous sommes, à l'heure du digital, c'est pas une raison pour aller crier sur les toits notre total dénuement d'intérêt.

La misère, ça se se respecte.

Et ce, même si c'est la chose la plus facile à avoir au monde. Parce que si on n'y prend pas garde, un jour, on n'en aura peut-être plus. Mais là, j'y crois pas trop. Remarque, on n'y croyait pas trop non plus pour le pétrole. En même temps, le manque d'intérêt, c'est plutôt une énergie renouvelable. Sans cesse renouvelée, d'ailleurs. Ca se démontre tous les jours. Si ça se trouve, c'est peut-être exploitable.

Le jour où on arrive à ça, faudra remercier tf1.

Mais bon, j'ai dit chut.
Respect pour l'ennui.

En plus, j'en vois plein d'autres qui font pareil tous les jours de l'année, alors bon, je peux bien faire un effort. Ca devrait pas être sir dur que ça à tenir, une note vide.







Merde, j'y arrive pas.
Mais comment ils font, les blogs parisiens?

Partager cet article

Repost 0

commentaires