Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 15:14
Il va vraiment falloir que je fasse quelque chose. Ce n'est plus possible. Je me pourris la vie pour des bêtises. Et puis tout le monde voit bien que je ne suis pas à l'aise.
Je ne peux quand même pas aller lui parler comme ça, de but en blanc.
Je sais qu'on parle de l'égalité de la femme, tout ça, mais merde. Un peu de galanterie, ça ne le tuerait pas. Il pourrait penser un peu à moi quand même. C'est pas à une femme de dire ces choses là. Je suis quand même une dame, j'ai un certain standing. Je ne vais pas expliciter les choses quand même.
Mais il faudrait pourtant que ça sorte. A chaque fois qu'on est dans la même pièce, il devrait le voir que je suis gênée. Et puis ça nous rendrait service qu'il fasse quelque chose. A lui d'abord, même s'il ne s'en rend pas compte. C'est bien un homme, tiens.
Mais les collègues aussi, ça les soulagerait. Tout le monde au bureau est tendu à cause de ça. Ca commence à mettre une sale ambiance, parce que personne n'ose en parler. Il y a de plus en plus de silences gênants et de non-dits. Ca ne va vraiment pas, il va vraiment falloir faire quelque chose.

Bon, le voilà qui arrive. Tant pis pour ma dignité, quand il faut y aller, il faut y aller. Allez Bernadette, un peu de courage ma fille!

" Robert?
_ Oui Bernadette?
_ Robert, c'est un peu délicat...
_ Tu sais bien que tu peux tout me dire.
_ Oui bien sur, mais bon, tu es quand même mon boss, je suis un peu gênée... Alors...
_ Qu'y a-t-il? Ce n'est pas grave, j'espère.
_ Non, non, c'est juste un peu délicat
_ Je t'écoute.
_ Eh bien voila... euh..
_ Ouiiiii?
_ Euh, je ne sais pas vraiment comment te dire ça, Robert...
_ ...
_ Bon, voilà... autant le dire simplement... Robert, tu pues.
_ Hein?
_ Je suis désolée, mais c'est une vraie infection, il faudrait vraiment que tu fasses quelque chose... Je suis désolée, vraiment..."
Repost 0
2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 10:25

Ils sont forts les magiciens. Tous ces descendants d'Houdini, Garcimore et David Schieffer... Tous ces sauveurs d'animaux inutiles autrement... Ah il peut faire le fier Harry Potter mais sans la magie digitale, zobi la mouche. Les vrais magiciens existent, et ils sont forts.

 

Hier, allant à la pêche aux infos dans mon journal gratuit habituel, j'en trouve une qui me plait bien. Ca parle d'un congrès de magiciens. En gros, si j'ai bien retenu, ça expliquait que les magiciens, de nos jours, ont du mal à trouver des successeurs. Là comme ailleurs, c'est la crise et le recrutement est difficile. Surtout que les filières en magie doivent pas être spécialement nombreuses. Alors à grands maux, grands remèdes. Non, ils n'ont pas ressucité Garcimore (dommage, j'aurai bien aimé). Ils ont organisés un grand salon de recrutement ouvert à tous. Ils vous font faire quelques exercices pour voir si vous avez un quelconque don de manipulation et si oui, hop! on te propose une place d'apprenti. C'est vraiment la crise partout si même les magiciens n'arrivent plus à faire apparaître de charmantes assistantes pour leurs numéros et qu'ils sont obligés de passer par l'ANPE.

En tout cas, là où ils sont forts, c'est que ce matin, impossible de retrouver l'info en ligne. Total blackout. Alors que bon, c'est bien connu qu'on trouve tout sur le web. Et là, ça avait l'air d'être un grand rassemblement. Bah non, rien. Ils ont tout fait disparaitre. Une info qui échappe à la toile, c'est ni plus ni moins que de la magie pour moi. Comme quoi, hi hi, des fois, cha marche.

Repost 0
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 15:12
Au Japon, depuis plus d'un an, on vit dans la crainte. On a peur. On n'ose plus aller aux toilettes ou chercher le courrier. Depuis un an, un grand malade fait frémir tout l'archipel. Et on pense qu'il est désormais suivi par plusieurs copycats. C'est bien simple, on ne sort plus de chez soi. Au Japon, le serial mécène menace.

Ca fait un peu plus d'un an qu'il agit un peu partout. Ce grand malade balance en plein air d'importantes sommes d'argent. C'est la panique pour ses concitoyens (à supposer qu'il soit japonais). Tout cet argent jeté par les fenêtres, livré à tous les vents et qui vient atterrir aux pieds des honnêtes gens, quelle épreuve. Tout ces billets laissés dans la nature, il y a forcément quelque chose de pas net là dessous.
Au début, on retrouvait l'argent dans la rue où il tombait du ciel ou dans des toilettes publiques. Mais depuis peu, il commence à arriver carrêment dans les boites au lettre. Avec des petits mots appelant à l'élévation de l'être et à l'instruction de l'édification personnelle. C'est louche. Ca craint. Alors les japonais, méchament honnêtes ou particulièrement méfiants, préfèrent tout ramener au commissariat le plus proche. Pas d'argent de provenance douteuse pour eux. Si encore, on savait d'où venait l'argent, si c'était un détournement de subvention pour une crèche, pourquoi pas, mais là... Si ça se trouve, c'est de la monnaie de yakuza, il vaut mieux rester prudent.

C'est sur que c'est pas dans le coin que ça arriverait, ça. Je me souviens encore de ce jour merveilleux qui avait commencé par la découverte d'un pitit billet de 10 euros dans mes escaliers. Mon passage journalier devant le commissariat central de Bruxelles ne m'avait pas plus remué que d'habitude, ce jour là. Vivement que les japonais envahissent le monde, en tout cas. Monsieur le mécène, si tu lis un peu à l'étranger, je suis prêt à accepter tes dons pour mon édification personnelle. Dans un soucis de coopération internationale, je suis ouvert à cet effort. Et je prends même les yens. N'hésite pas.
Repost 0
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 11:27
Au départ étaient les anges. Puis vinrent les hommes.

Les anges étaient géologiques. Immuables, immortels. Taillés dans le roc, la mer et l'atmosphère, peu de choses les atteignaient. Peu de mouvement, mais une éternité devant eux.

Les hommes étaient éphèmères. Une rivière salée dans les veines, une forêt dans les intestins et du vent plein les poumons, ils étaient fait pour le mouvement. Et pour la mort. Ils pouvaient expérimenter l'oubli du sommeil, et même parfois, une petite mort. Mais qui peut recevoir la mort peut également donner la vie. Ils étaient maîtres de leur destin.

Les anges en conçurent une grande jalousie. Obligés de subir les aléas du temps, voir les hommes s'élever et déchoir leur apporta une grande amertume. Car les plus grandes joies ne naissent que menacées des plus grandes peurs, et les anges ne connaissaient aucune des deux. Leur rancoeur grandit jusqu'à ce qu'elle se transforme en mesquinerie et qu'ils décident d'une vengeance.

Prenant exemple sur ce Dieu qui les avait quittés, ils décidèrent d'invoquer des plaies sur les hommes. Sans annonce ni menace, cette fois.

Et c'est comme ça que je me suis retrouvé avec une pluie de fourmis volantes hier soir. C'est sur, c'est moins gênant que la pluie de grenouilles, mais c'est vraiment petit. Enculés!
Repost 0
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 15:21
Bien que le mois de Juillet se termine à son plus haut sur la température faramineuse de 17°, la canicule se fait attendre. Et avec elle, l'age d'or des body bags auxquels nous avaient habitués les étés précédents. Oh bien sur, on pourra me prétexter que la canicule est comme la direction européenne, tournante, et qu'elle est actuellement à l'oeuvre dans les pays du sud-est du continent. Mais il n'y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui s'amusent.

Il est donc temps de prendre en charge nous-même nos vieux. Déjà privés d'arrosages quotidiens et de culture audiovisuelle lénifiante par l'administration publique en vacances, il est temps de leur apporter la paix. TF1 ayant préféré donner dans le jeunisme éhonté une nouvelle fois, c'est pas encore cette année où on pourra compter sur eux pour nous organiser un loft du 5ème age où chaque éliminé gagne sa seringue euthanasiante tandis que le vainqueur repart avec l'appartement en viager. Il faut donc agir.
Je vous déconseille les aires d'autoroutes. Même privé de son dentier, le vieux peut être encore fourbe et réussir à donner votre nom à la maréchaussée, habituée au langage alcoolique à force de pratique régulière. Bien sur, vous pouvez penser à laisser votre vieux seul en compagnie du chien à la maison, sans aucun moyen de subsistance à l'un comme à l'autre. Au final, il devrait ne vous en rester qu'un des deux à votre retour de vacances, mais ce ne sera pas forcément votre préféré et quel que soit le vainqueur, vous risquez de retrouver votre habitation dans un état lamentable, avec des os dans tous les coins et des déjections dans votre chambre.
Une tentative intéressante peut être de laisser votre vieux en face de la scène principale d'un des nombreux festivals rock de l'été. Mais votre vieux peut être comme le reste du public, c'est à dire sourd. Il ne vous reste plus qu'à compter sur un pogo impromptu, mais là encore, son incontinence risque de le sauver.

Tout cela me semble assez aléatoire au niveau des résultats. Il reste bien sur toujours l'option des bancs au milieu des rond-points, mais les déambulateurs et les fauteuils risquent de couter cher aux assurances auto. J'en appelle donc à nos amis agriculteurs pour l'adoption d'un vieux. Placé dans un champ, ils feront de parfaits épouvantails, fertilisant les parcelles de leurs différents fluides au passage, avant de rejoindre le tas de compost une fois trépassés. Frères cultivateurs, aidez nous. Pour que nos 30 millions de mamies aient enfin une fin digne.
Repost 0
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 10:24
Ahhh vieillir. Vivre longtemps à la charge d'autres personnes qui ne savent rien de nous. Entouré de jeunes infirmières choucardes qui nous distribuent jolies vues, perfusions à la raclette et de la drogue toute la journée. Ahhhh vivement la retraite. En attendant, il paraitrait que ceux qui profitent le plus de leur sénilité, ce serait les japonais. C'est eux qui vivent le plus longtemps.

Enfin les japonaises, plus précisément. Pour les hommes, il faut plutôt regarder du côté de l'Islande. Mais bon, en gros, faut vivre sur une ile. Je ne suis pas sûr que ça fonctionne bien avec l'ile de Ré, l'Angleterre ou la Corse, mais en tout cas, ça marche pour les nippons. C'est sans doute parce que ça n'a rien à voir avec le fait d'être sur une ile. D'après les chercheurs, ce serait grace à leur alimentation que les japonais keep going... and going... and going... and going... Pour vivre longtemps, le riz, c'est ton ami.
Seulement voilà, c'est bien gentil de balancer des infos comme ça, mais ils ont pensé au problème des retraites, les chercheurs?? Ah ça, ils visent tous le prix Nobel et les sous qui vont avec et démerdez vous pour gérer vos autres vieux. Alors je sais que le riz, c'est bon, surtout avec du thon, que ça se mange même sans dent mais il va falloir penser à l'avenir de notre planète. Et aussi au mien. Je demande donc solennellement à tous les vieux que je ne connais pas d'arrêter de manger du riz. C'est pas comme ça que vous remplirez vos couches en plus.

Parce que bon, j'ai pas de descendance pour me payer ma retraite, alors ça m'arrangerai que les autres vieux pensent un peu à moi et me laissent leur place. Beaucoup de place. Et puis je vous demande gentiment, en plus. Mais s'il y a des réticents, je peux aussi mettre la télé en veille juste avant Derrick ou les Chiffres et les lettres et jeter la télécommande au milieu de l'autoroute. A vous de voir.
Repost 0
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 15:43
J'adore les statistiques. Surtout celles qui servent à rien. D'abord parce qu'on peut toujours leur faire dire n'importe quoi. S'il y en a qui essayent de suivre ici, je crois qu'ils s'en seront un peu rendus compte. Et puis ça fait toujours bien pour briller en société. Depuis que les maths et la raison font loi, apporter des chiffres dans un débat, c'est toujours la classe. Même s'ils sont faux ou qu'on ne connait rien d'autres sur le sujet.

La première stat du jour, c'est ce pourcentage de belges qui seraient prêts à débourser un peu pour se transporter plus écologiquement. Ils seraient 62% à mettre la main à la poche pour voyager plus propre. C'est pas mal. C'est plus que la moyenne européenne (54%). Surtout quand on sait que la Belgique est tapissée d'autoroutes dans tous les sens, gratuites en plus, c'est un bel effort d'aller vers des moyens de locomotion alternatifs. Il n'y a même le tgv ici. Bon, c'est vrai que tout est près en Belgique, mais quand même. Le sondage ne changera pas grand chose puisque les constructeurs automobiles estiment que le public n'est pas prêt pour des voitures plus propres, mais c'est une belle intention. Mais j'ai bien peur qu'elle ne cache d'autres raisons derrière cet altruisme planétaire.
Tout le monde l'aura remarqué, l'été, les seins des femmes grossissent. Enfin c'est soit ça, soit elles sortent de leur cave et enlèvent leurs corsets, mais je vais rester sur la première option. C'est un peu le même principe que pour les mecs, quand il fait froid, l'à-propos rétrécit. Et si on ne commence pas à prendre garde au climat, on se dirige tout droit vers une ère glaciaire dans le coin. Fini les gros boulons. Preuve en est qu'actuellement, alors qu'on est plein réchauffement planétaire, les seins des belges grossissent. Et ceux des européennes avec (ahhhh les danoises...). Et le belge apprécie.

Alors protéger l'environnement, les pitits oiseaux, Nicolas Hulot, les abeilles et les pitites fleurs, c'est bien beau mais si on ne lui parle pas aussi des avantages, comment voulez-vous que le belge s'implique. Maintenant, il y a un bon argument. Et même si pour l'instant, on profite du réchauffement global, la crainte d'une période glaciaire soudaine entrainant une génération spontanée de Jane Birkin a de quoi en motiver plus d'un. Je comprends pas qu'on n'ait pas commencé par là.
Repost 0
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 10:18
Michel Serrault est mort. Et comme souvent, comme beaucoup, je suis touché par la disparition de cette personne que je ne connaissais pas. Pourtant, lui, j'aurai bien aimé. Parait qu'il a habité pas très loin de chez moi, en Sarthe, dans un bled appelé Louze. Ca m'a toujours fait sourire de le savoir à Louze. Ca collait bien avec l'idée que je me faisais du gars.

Pourtant, je le connais mal. Même son boulot. Je n'ai vu aucun des films pour lesquels il a eu des Césars, et ça inclue La cage aux folles. Mais à chaque fois que je le surprenais dans mon écran, je regardais quand même. Même dans les navets qu'il a pu faire. Même quand il était méchant, voire terrifiant. C'était mon papy bourru de la télé, un peu. Il a pourtant tout joué ou presque, mais bon. Même froid, même assassin, je l'aimais bien.
Il avait l'air drole, mais pas que. Gentil et fragile aussi. Autant d'habitude, ça ne m'intéresse pas de connaître l'artiste derrière l'oeuvre, autant là, ça m'aurait fait plaisir, je crois. Mais bon, je fais comme tout le monde, je fantasme un peu sur la truculence d'un bonhomme dont je n'aurai peut-être pas supporter la présence. Surtout maintenant qu'il est mort.

En tout cas, je ne sais pas qui va le remplacer comme papy de mes écrans maintenant. Il y a bien Jean Rochefort, mais c'est pas pareil. Un peu trop de distinction, peut-être. Et j'aime pas trop Jean-Pierre Marielle. Tant pis, je me contenterai de mes quelques dvd où il apparaissait.
Repost 0
27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 15:37
...   Votre connexion web est super minable et vous refuse l'accès demandé   ....   Grrrrr!!
...   Votre antivirus vient de se lancer et bouffe toutes les ressources mémoire de votre machine   ...    Rhaaaa!!!!!
...   Votre accès web rame tellement qu'il tombe en erreur et il vous pisse à la raie   ...  Putain!!!

Je sens qu'on essaye de me faire taire. On cherche à me museler. Tous les moyens technologiques sont bons. Tout ça parce que j'ai des révélations à faire. Aujourd'hui, tel que je me présente (péniblement) à vous, j'ai un scoop à déballer. Parfaitement, je suis à la pointe de l'actualité et celle là, vous allez pas la voir venir.

Allez, comme c'est vous, je vous fais un prix d'ami et je vous balance l'info: Paris est une pute.

Quoi? Comment ça, tout le monde le savait déjà?! Quoi mon info, elle sent la marée avariée de la semaine dernière?!! Non mais oh!

Bon, c'est vrai, c'est pas nouveau. Tout le monde le savait déjà. Sauf que maintenant, on connait aussi les tarifs. Pour passer la soirée avec Paris, c'est 70 000 euros. Et attention, j'ai bien dit avec, j'ai pas dit dans. En gros, tu débourses plein de sous pour passer la soirée avec une gourdasse même pas belle et t'es pas sûr de la remplir au final. Je sais, elle donne pas vraiment envie de toute façon, mais à ce prix là, tu fais un effort. Enfin t'essayes, parce que c'est pas dit qu'elle se laisse faire en plus. Enfin bon, dans tous les cas, que tu conclues ou pas, tu te fais baiser.

Je te rassure quand même, t'as toutes tes chances. Faut dire qu'elle est gourmande, la goulue. Surtout depuis qu'elle est passée en prison. Elle a du y apprendre des choses, parce qu'avant, elle ne coutait que 15 000 euros. Faut dire qu'elle a des frais quand même, surtout depuis qu'elle envisage de couper les ponts avec ses parents (même si personne n'y croit). En tout cas, je pense pas qu'elle t'envoie vraiment chier. Après tout, c'est une pro. Et puis vu le tarif et la gueule qu'elle a, elle a intérêt à respecter ses engagements.

Mais bon, elle a de l'expérience à revendre. Elle en a déjà monté de la Tour Eiffel. Y en a du monde qu'est passé sous son arc de triomphe. Et même quelques uns ont gravi Montmartre.

N'empêche que je me demande vraiment pourquoi c'est pas elle qui paie, en fait. Enfin bon, tu fais ce que tu veux de ton pognon. A ta place, je m'acheterai plutôt une poupée siliconée, genre Monique. Ca doit sans doute avoir une conversation plus intéressante, couter moins cher, ramener moins de maladies et être plus agréable sous la main. C'est sur, c'est moins prestigieux qu'aller dans Paris, et les cartes postales sont moins jolies mais parfois, le rustique, y a que ça de vrai.
Repost 0
27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 10:42
Jusqu'ici, je me disais que c'était cool de vieillir. On peut finir dans une maison de retraite, où t'as même plus besoin de bouger toi-même. Plus besoin d'aller à la cantine, on te colle une perf' goût poulet roti/frites. Plus besoin d'aller aux toilettes, on te met une couche. Même plus besoin de marcher, on te file un fauteuil électr... nucléaire! Tel un Homer, je me disais que c'était le paradis. Et puis ils ont commencé à laisser entrer les chats.

Et même pas n'importe quel chat: le chat héraut de la mort. Oscar, le psychopompe. S'il vient te voir, tu claques dans les 4h. Ca peut être sympa si tu montes des paris sur le prochain zeihmeriens à claquer, mais si c'est toi sur la piste, enfin dans le lit, c'est tout de suite moins drole. Même si t'as parié sur toi. Bon, c'est sur, ça facilite le travail des infirmiers. Ils peuvent commencer à bruler les affaires du vieux plus tôt, lui piquer des trucs avant de devoir avertir la famille, finir sa perf' à la raclette, économiser 3 couches, tout ça. Mais quand même, ça fait peur. En tant que membre du C.C.C. (Comité Contre les Chats), je me dois de réagir.
D'abord, depuis quand on laisse rentrer les chats dans les maisons de retraite, hein? Qu'est-ce qui nous dit que c'est pas une allergie aux poils qui a emporté tous ces vieillards? Et puis il en est quand même à 25 victimes. Pour 6 fois moins que ça, d'habitude, t'as le fbi qui se déplace avec un profiler et un ptit pull en pure laine d'agneau tricoté par l'agent Starling. Que fait le gouvernement face à ce fléau à 4 pattes? Ben rien. Il attend que le félin vide un peu les hospices.

J'en suis même à me demander si ce serait pas encore un complot de l'establishment étazunien pour régler le problème du vieillissement de la population. Tu prends une armée de chats tueurs, une canicule par dessus et hop! Fini le problème des retraites. Camarades, camarades, il est temps, je vous le dit, de renouveller notre méfiance à l'égard des matous de tout poil. Ils veulent notre peau.
Repost 0