Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 00:00

Au bureau, on a une espèce de plante très particulière. La plante brune. Je ne crois pas qu'elle soit unique, mais c'est quand même pas courant. Enfin j'espère. Du coup, comme tout le monde est un peu étonné de voir un tel phénomène, on la laisse souvent sur place. Il y a comme un certain charme.

 

Notre plante, elle a la particularité de bouger toute seule. Oh, pas très vite, en général mais elle peut avoir quelques fulgurances par moment. Et puis contrairement aux autres plantes, elle ne produit pas d'oxygène. Elle aurait plutôt tendance à pomper l'air en fait. Intrigué par cette curiosité, les gens chez qui elle passe la laissent généralement à sa place sans s'en rendre compte. Enfin pas tout de suite. Ca vient petit à petit, quand on commence à se dire qu'étant brune, ça va être compliqué pour la photosynthèse. Et puis on commence à voir apparaître également des déchets, des espèces de crottes dont on se demande la provenance avant de se rendre à l'évidence. C'est rien au début, mais au bout d'un moment, c'est quand même gênant. C'est généralement dans ces moments qu'elle a des inspirations migratoires d'ailleurs. Je me demande si c'est lié.

 

J'ai donc appris aujourd'hui que mon estimée collègue madame Nasco avait décidé de changer de projet. Ca m'a d'abord étonné parce que je pensais que là où elle était, c'était la seule équipe à vouloir l'accueillir. Et puis j'ai appris que sa boss actuelle changeait de projet, ce qui m'a d'un coup bizarrement paru plus clair. Evidement, tout ce qu'elle faisait jusqu'ici ne l'intéresse plus, surtout qu'elle a plein de boulots à terminer. Et puis il faut dire aussi que du fait du départ de la boss, elle aurait pu être tiré un rang plus haut. Mais apparement, elle n'a pas été sélectionné là. Alors elle a décidé elle-même comme une grande de changer de projet, d'aller de l'avant, dans l'innovation et de suivre la boss qui la supporte. C'est beau la conscience professionnelle.

Repost 0
26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 00:00

Mon pauvre geek. T'en es encore à chercher dans Google "Méthode de suicide" parce que t'as pas d'amis. Ne mens pas, je t'ai vu arrivé jusqu'ici avec ta requête pourrite (sympa, ça fait plaisir). Alors que ta vie, elle pourrait être nettement mieux. Et avec pas grand chose en plus. Tout ce dont tu as besoin, c'est un accès web (et ça, je pense que t'es équipé) et d'un boulot.

 

Ben oui, comment tu crois que je m'en sors moi? Jusqu'à il y a quelques années, j'avais pas plus d'amis que toi. Quand on est asocial et qu'on ne sait pas parler aux gens, forcément, ça n'aide pas. C'est là que ton pc vient à ton aide. C'est toujours plus facile de communiquer avec. Les gens ne voient pas ta gueule de calculette, quand c'est pas une tête de dysentrie. T'es même pas obligé de répondre aux gens, tu peux toujours prétexter des problèmes techniques. Enfin bon, c'est là que tu arriveras à communiquer un peu. Et à te faire des amis. Si si. Mais après, vient la deuxième partie du problème. Quand tu te décoinces un peu grace à ton pc (c'est un peu gros, mais je t'assure que c'est plus efficace qu'un pied-de-biche), il est temps de transposer tes nouveaux amis dans ta vraie vie où tu peux toucher les gens. Bah oui, sinon, ça sert à rien. L'ami que t'as pas rencontré, il reste virtuel et il peut disparaitre au premier changement de fournisseur d'accès venu. Ton pc est un outil, pas une drogue (quoi?!!). Et c'est pour ça qu'il te faut un job. Parce que si ton adsl te permet de trouver des amis putatifs, le sale côté de la chose, c'est qu'ils sont tout proches sur la toile mais souvent loin géographiquement. A moins d'un coup de bol, bien sur, mais ça, ça se choisit pas vraiment. Alors il te faut un boulot. Enfin surtout une paie et des jours de congés pour aller les voir. Je sais, c'est contraignant, mais faut savoir ce que tu veux dans la vie.

 

Même qu'après, avec tes sous, tu peux aussi en faire profiter tes nouveaux amis et tout, pour peu que t'en aies assez. Pas pour les acheter, non. Enfin certains peut-être, mais non, juste pour faire plaisir. Parce que quoi qu'on en dise, ça aide quand même au bonheur. Même si les plus belles déclarations qu'on te fera, elles seront souvent gratuites. T'es pas obligé de comprendre, juste savoure.


Repost 0
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 00:00

Au commencement était le verbe. D'abord parlé, puis écrit, il est aujourd'hui numérique. Et comme disaient les vieux, le verbe a un pouvoir. Pas pour tous, mais il y en a qui savent s'en servir. Des espèces de magiciens. Des spirites qui arrivent à transmettre toute la puissance de leur mental dans leur verbe. Aujourd'hui, ils envahissent le web.

 

Il y a bien sur les petites pointures. Ceux qui n'ont qu'un pouvoir de persuasion limité et qui usent d'artifices pour obtenir un résultat. Dans leur foule, on peut compter les spammeurs. Bien sur, ça fait toujours rire avant d'agacer sérieusement de recevoir des mails qui vont t'enlarge your penis. Mais je suis sur qu'ils ne voyagent pas en vain. Il doit bien y avoir des gens qui se laissent séduire par ce genre de promesses. Sinon, à quoi bon. Mais il y a plus fort.

Il y a ceux qui vont te convaincre d'adhérer à leur idées, leurs partis, leurs lobbies. Tu ne les connais pas, tu ne connais l'entièreté de leur message et encore moins celle de leurs intérêts. Mais ils arrivent à en convaincre certains, ils fédèrent.

Et puis il y a la catégorie ultime: les lovopathes. Des gens qui rien qu'avec leurs mots arrivent à susciter de l'amour chez leurs lecteurs. Aucun contact, aucune rencontre, aucun visuel. Et pourtant, les amoureux transis se bousculent. Parfois (souvent?) à l'insu de l'auteur en plus. J'ai vu certaines de ces victimes involontaires. C'est surprenant.

 

Pour ma part, je suis juste netopathe: j'arrive à percevoir les pensées de certains de mes interlocuteurs web. Parait que le cuivre utilisé par la liaison adsl est un très bon conducteur psychique, ceci expliquant peut-être cela. Par exemple là, je sens très bien que certains sont en train de penser "qu'il est con!". Ne niez pas, je vois tout, je sais tout. Je suis l'oeil de Moscou.

Repost 0
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 00:00

Depuis ce matin, je sens mon cerveau. Bon, je sais très bien qu'il ne dispose d'aucun nerf permettant d'avoir vraiment des sensations (c'est pour ça que la lobotomie ne fait pas mal), mais je le sens quand même. Pas vraiment comme ça à froid, mais quand je secoue la tête, je sens bien la pulpe qui s'agite.

 

Peut-être que mon cerveau veut me dire quelque chose. Je sens qu'il veut me faire passer un message. Peut-être m'annoncer l'hiver? Depuis que l'abbé Pierre est mort, c'est vrai qu'on n'a plus d'indicateur fiable pour ça. Peut-être plus d'activité? Ou moins? C'est quand même compliqué, il va être temps que la science s'agite un peu pour qu'on puisse communiquer avec son cerval. Depuis Freud, j'ai pas l'impression qu'ils se soient beaucoup bougés le cul en psychiatrie. Ah ça, pour interpréter, y a du monde, mais alors pour créer des appareils de communication efficaces, y a plus personne. Ce serait quand même plus simple. Si ça se trouve, il réclame juste plus de mayo dans mes sandwichs pour pouvoir graisser mes neurones. Ou que je rachète du Nutella. Mais comment savoir? La télépathie, ça marche pas en circuit interne. Ou alors, à mon insu. Peut-être que mes cellules communiquent via une cibi, mais si tu connais pas la fréquence, ça sert à rien.

 

Je crois que j'irai me coucher ce soir sans savoir. En attendant, j'évite de trop m'en servir ou de trop le secouer. Comme ça, je le sens moins. Et puis c'est peut-être ce qu'il veut. Dans le doute, abstiens toi, il parait. Alors je vais le laisser dormir. J'aimerai bien faire pareil. C'est sans doute ça qu'il veut me dire.

Repost 0
24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 00:00

 Si tu veux toujours le téléphone qui sert à autre chose qu'appeler des gens...

Si est au courant des dernières séries télé pas encore débarquées des USA...

Si tu passes presqu'autant de temps avec ton ordinateur qu'avec ta femme...

Si ton ordinateur est ton unique femme...

Si tu ne sais plus ce que sont les cd...

Si tu as 3 ou 4 vies en comptant Meetic, Second life et World of Warcraft...

Si tu n'imagines plus la musique autrement qu'en mp3 et la vidéo qu'en podcast...

Si tu connais des blogueurs...

Si courrier ne te signifie plus poste...

Si tu te souviens des dessins animés des années 80...

Si tu es adepte de la gastronomie pratique...

Si tu chattes sur msn depuis tes toilettes....

Alors, tu seras un Geek, mon fils

 

En fait non, là, c'est déjà trop tard, si tu fais déjà tout ça. Désolé.

Repost 0
24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 00:00

Ah ben il a pris son temps le pépère. Mais ça y est, il est arrivé. Et il s'est enfin mis au boulot. Il commençait à être temps. Sur la pointeuse, c'était pourtant bien marqué 21 décembre (à la rigueur, 22 chez certains, mais il est à la bourre quand même). Mais bon, il parait que même l'hiver a des droits: il était en congé maladie.

 

Mais bon, en même temps, c'est un peu sa faute hein. Tout le monde lui dit qu'il fume trop, que c'est pas bon pour ce qu'il est. Il y a qu'à le voir, il est tout maigre. Il taille plus qu'en deux mois, voire moins. Et puis il est tout souffreteux. Il crache bien un peu de neige de temps en temps, mais c'est plus ce que c'était. En plus, elle est toute cracra. Du coup, pour se remettre un peu, monsieur est parti quelques jours au soleil. Histoire de se libérer les bronches. Bon, faut reconnaitre qu'il revient avec la pêche et qu'il a pris son rythme tout de suite, avec un belle chute du thermomètre en 3 jours. Mais bon, c'est quand même pas des manières. Quand on est malade, on va pas se beurrer sous les cocotiers. On reste au lit à cracher ses glaires. Décidément, les hivers de la nouvelle génération, c'est plus ce que c'était. Il va vraiment être temps que les dirigeants du monde fasse quelque chose. Encore que l'industrie de la fumée les a sans doute un peu achetés.

 

Du coup, même s'il a l'air d'aller mieux, malgré son mois d'arrêt maladie, ça m'inquiète un peu. Il a l'air d'être revenu en forme, mais bon, il continue de fumer le pépère. Et il se dégarnit sérieusement de la couche d'ozone à cause des rayons. Déjà qu'il a passé Noël au scanner, on sait où ça mène tout ça. J'ai bien peur qu'il ne passe pas l'hiver.

Repost 0
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 00:00

On le sait, il y a les bons et les mauvais chasseurs. Mais dans les chasseurs, quels qu'ils soient, il y a surtout des amateurs de bières. Tut tut tut, ne commencez pas à enculer les mouches, tout le monde sait que c'est vrai. Après l'excitation de la chasse, une bonne bière pour le repos du guerrier qui ne craint rien avec son gros canon, j'en connais pas beaucoup qui cracheraient dedans.

 

Mais chez les chasseurs, on est aussi des défenseurs des animaux. Des chiens surtout. C'est pratique les chiens pour la chasse. Du coup, y a pas de raison qu'ils ne prennent pas soin de leurs meilleurs amis pendant qu'ils se saoulent tranquillement en pensant à leur journée de lutte intense contre la nature dans les bois. Une éleveuse néerlandaise vient donc de créer la bière pour chien. Bon, faut pas déconner, c'est une bière sans alcool. Mais c'est déjà bien de penser à Sultan, Médor et Rex qui jusqu'ici se gelaient les burnes dans le froid en attendant que le gros finisse de cuver pour ramener son lapin mort comme trophée pour sa femme. Et puis bon, on va pas lui servir de l'alcool au chien, qui c'est qui va ramener pepère à la maison après, sinon? Donc voila, les chiens ont maintenant droit à leur Tourtel après le sport. Et puis attention, une avec du boeuf dedans et qui coute 4 fois plus cher qu'une heineken, on se fout pas de leur gueule.

 

Décidément, c'est beau de voir que le confort des animaux augmentent. Dire qu'après, il y a des gens méchants pour dire que les chasseurs ne pensent pas aux bêtes. Vraiment, où va le monde? Quand on voit que les chasseurs innovent tous les jours pour prendre soin de leur compagnon, on se dit que le message écologique de Nicolas Hulot fait des émules et on est quand même bien content d'être au 3ème millénaire. L'avenir s'annonce pas si mal.

Repost 0
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 00:00

C'est pas dur. C'est même très facile. Tous les jours, j'allume l'ordi, la radio, la télé. Je regarde les affiches, j'écoute les pubs, je savoure les sketches. Et surtout, j'observe les gens. Les trucs qui accrochent, qui dépassent, qui ressortent tout seul, je me les approprie. Je mange, j'écoute, j'avale, j'absorbe. Je suis l'éponge humaine.

 

Facile après ça de briller en société ou sur le web. Tu multiplies les sources, et tu mixes. Un peu comme une pizza poubelle (encore une référence): tu prends tout ce qui passe et tu fais un plat. Ah ah, mais quel déconneur. C'est pourtant la recette la plus simple du monde. Tout ce qu'il te faut, c'est des références et de la mémoire. Et après, c'est parti. La machine s'alimente toute seule, la télé ne s'arrête jamais. Et nous sommes dans l'ère de la nouveauté, du plus blanc qu'avant qu'était déjà plus blanc que blanc. L'alimentation n'est jamais à court. Alors tu ingurgites, tu digères et après, tu fais une belle diarrhée verbale où les plus avertis réussiront à reconnaitre quelques morceaux de tes repas, mais rarement tout. Du coup, tu peux prétendre à un style. Limite à de l'innovation. Tu es juste champion de collage, tu devais être fort en herbier étant petit. Tu peux jouer à Kaiser Sozé. Ou du moins le prétendre. Il te manque juste le liant, la mayonnaise qui va harmoniser ton plat. Mais c'est pas grave, si les morceaux sont assez nombreux, personne ira se plaindre la bouche pleine. Ceux pour qui c'est un peu sec iront voir ailleurs.

 

Dire qu'à la base, l'éponge sert à garder l'eau assez longtemps pour te laver, qu'elle t'imprègne bien pour virer la crasse. A l'heure des matériaux super absorbants, je crois qu'elle absorbe aussi ta crasse avant d'aller se vider dans le lavabo. Et de nos jours, les blogs ont des bonnes têtes de tout-à-l'égout. Bienvenue chez Bob!

Repost 0
22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 00:00

Amateur de bd ou pas, vous ne devriez pas tarder à entendre parler d'Angoulême. Et c'est bien normal, puisque c'est le seul moment dans l'année où on entend parler de bd, ailleurs que chez les gros lecteurs (en volume de lecture, pas en poids (encore que)). Et peut-être, ça va vous donner le goût d'en savoir plus sur ce monde étrange et mystérieux qu'est celui de la bande dessinée. Heureusement pour vous, Wart arrive pour vous sauver.

 

Alors Wart, c'est quoi? Au départ, c'était un webzine qui s'appelait Artikzone. Oui, forcément, pour un truc qui s'appelle Wart, c'est un peu compliqué. En gros, ce sont des jeunes qui avaient envie de faire un magazine gratuit et beau d'information sur la bd. Ahlala merveilleuse jeunesse, quel enthousiasme. Et puis Artikzone est mort. Et à sa place, avec des gens d'Artikzone mais pas tous et pas que, Wart est né. Bon, au début, ça s'appelait W'art (ou War't?), c'était un peu compliqué. Et ce n'était plus limité à la bd, même si c'était la plus grosse partie du truc. Ca parlait aussi de dessins en général, dans la musique, les jeux videos, les dessins animés, tout ça. Depuis peu, ça s'appelle Wart, tout court. Et c'est bien. Et je dis pas ça parce qu'il m'arrive de leur pondre un truc (pas souvent mais ça arrive). Et même s'ils se la pêtent un peu (ahlala, ces jeunes), c'est acide, drole (enfin des fois), informatif, voire même bien fait. Ils avaient juste un léger probable de retard chronique. Pour pallier à ce problème, à partir d'aujourd'hui, en plus de faire un beau fichier à imprimer pour lire les dossiers de la rédaction, Wart devient un site d'information. Il n'y aura pas que de la bd, mais y en aura. Et à partir de jeudi, ils te parleront en direct d'Angoulême. En attendant, tu peux lire le dernier numéro, et même les autres avant dans les archives.

 

Moi, je dis, il faut encourager les jeunes qui débutent. Je sais qu'il rêvent déjà de travailler pour Bodoï ou Télérama, ils sont un peu foufous comme ça. Mais un rêve, ça s'entretient. Alors va les lire, ça leur fera plaisir. Et dépêche toi, parce qu'il y en a déjà un qui est devenu alcoolique en Slovénie où il tapote l'autochtone avec sa bite. Alors presse ton click, avant que le reste de l'équipe ne sombre.

Repost 0
22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 00:00

Hier soir, j'ai eu peur qu'une amie meurt. C'est vrai que ça peut arriver tous les jours à tout le monde, mais hier soir, c'était bien présent. Et pourtant, je suis resté calme. Alors qu'il y avait toutes les raisons de paniquer. Un peu comme si la mort venait d'ouvrir sa période de soldes et que je ne me précipitais pas aux pompes funèbres pour bénéficier des forfaits -40% sur les décédés proches.

 

Je ne sais pas pourquoi, la mort ne m'affecte pas. Ou peu en tout cas. Je parle ici de mort de proche hein, les morts aux jt ou dans les films me font travailler les lacrymales comme tout le monde. Alors que les vrais gens que je connais, pas spécialement. Peut-être que je n'ai pas connu de mort vraiment proche. Peut-être que les morts que j'ai vécu ont toujours été annoncées par de longues agonies médicales. La mort est pourtant une fin. Mais bon, toutes les choses et tous les gens, surtout les meilleurs, ont une fin. Je crois que j'ai bien intégré ça. Et du coup, je suis toujours plus triste pour les gens qui restent que pour ceux qui meurent. Après, je ressens le manque mais la mort ne me traumatise pas. Du moins, j'en ai pas l'impression. Du coup, je me demande si je n'aurai pas du me lancer dans les pompes funèbres. "Quand vous perdez ceux que vous croyez acquis et éternels, venez donc chez Cubik où la mort est plus belle! -50% si vous parrainez un ami".

 

Enfin bon, elle n'est pas passée loin hier soir, et ce matin, tout va bien. A la place, elle est allée chercher un vieil abbé qui avait déjà déclaré l'attendre patiemment. Et James Brown attends toujours de rejoindre les vers qui commencent à avoir faim. Pendant ce temps là, les gens que j'aime bien continuent à vivre. Tant mieux pour nous. A la prochaine, la mort.

Repost 0