Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 10:10

Allez hop! C'est samedi matin. Aujourd'hui, on décide de s'y mettre. On va bouger et tout. Même qu'on va visiter un peu, fini la glande. On n'est quand même pas des touristes amateurs. Alors on regarde le plan bien détaillé qu'on nous a donné à l'auberge et on choisit les trucs qu'on veut voir. Ma co-voyageuse est plus musée, je suis plus commerces en tout genre, on négocie. Et c'est parti.

Alors pour bien tout faire, on choisit l'option du touriste qui ne veut rien louper d'important sans trop se casser le cul: on prend le bus. Le double-deck avec commentaires et tout, qui fait tous les monuments des cartes postales. Et comme on est des oufs et qu'on n'a peur de rien, on prend la version en dublinois. Ouais, on est des rebelles, on ne choisit pas la grosse compagnie présente dans toutes les capitales d'Europe et qui a le commentaire dans toutes les langues. On prend du local, nous. Alors évidement, on ne comprend pas tout, mais c'est pas grave. Et c'est parti.

Ooohhh la jolie Spire (une haute pointe en métal en plein milieu d'un carrefour (bon ok, on est passé azmil fois devant, vu que c'est à côté de l'auberge mais vu du bus, c'est pas pareil)). Ooohhhhh les jolis batiments (impressionantes les colonnades pour ce... ah c'est un cabinet dentaire? ah ok). Ooooooh le joli pont en rénovation et le joli dôme sur la rivière au loin (c'est?? les douanes? t'es sûre? ah oui, c'est sur le plan, j'avais pas compris dans le commentaire). On continue comme ça jusqu'à Trinity College, soit 4 arrêts plus loin. Comme nos billets sont valables toute la journée, on n'hésite pas à descendre. Surtout pour aller voir la grosse rue piétonne et marchande juste à côté au départ, mais puisqu'on est là, autant jeter un coup d'oeil dans la fac locale. Mouais, y a surtout des touristes, des jolis batiments victoriens avec une belle arche et une belle pelouse. Direction les commerces. Et c'est parti.

Ce qu'il y a d'assez surprenant, c'est qu'on ne reconnait quasi aucune enseigne. Bon, on trouve bien McDo, Burger King et Spar (?), mais pour le reste, c'est que du nouveau. Et c'est pas comme si c'était des épiceries de quartier, certains font vraiment magasin de grandes chaînes, y compris les grandes surfaces culturelles, mais non, on ne reconnait aucun nom. A force de chercher, on reconnait un Lush (marchand de savons, dont le fameux Caca noir (qui existe aussi en brun, et autres couleurs qui font envie)) et un Starbuck bien caché. Enfin bon, on traverse plus qu'on ne visite et on se dirige vers les musées. Et c'est parti.

Evidement, le premier qu'on tente est fermé. Mais au moins, ça nous aura permis de découvrir l'ambassade française qui n'était pas indiquée sur le plan. Les musées suivants seront ouverts, gratuits, pas trop grands et bien remplis. Des musées comme il faut quoi. On reprend le bus pour voir le reste des attractions dont la fameuse brasserie Guiness où on décide de ne pas rentrer, ou le plus grand parc d'Europe que ma co-voyageuse ne verra qu'en songe (quelle feignasse quand même). Nous reste juste le temps d'aller faire du shopping de souvenirs, y compris pour les frustrés qui sont restés au pays et qu'il est trop facile de dégouter par sms. Et ensuite, dépôt des achats à l'auberge avant d'enchaîner avec une pitite sieste histoire d'être en forme pour le match. Ce soir, c'est l'Irlande qui joue. Ca va donner. Un repos bien mérité plus tard, on se met en chasse d'un endroit où mater les hostilités. Ce soir, c'est party.

Forcément, ce soir, les rues sont pleines. Et on décide en plus d'aller dans Temple bar, le quartier piéton avec tous les pubs. On passe devant plusieurs établissements sur-bondés de gens debouts, la bière à la main avant de nous décider pour un truc assez grand où on peut s'assoir. Ca se remplit rapidement, tout le monde attend le match. On a bien choisi, les serveuses sont prévenantes et pas toutes désagréables à l'oeil. Y a de l'ambiance pendant le match, mais les locaux serrent les fesses. Faut dire qu'ils sont pas passés loin d'une défaite face à une pitite équipe. Enfin bon, c'est passé, la bière continue de couler à flot, j'ai même gouté une Guiness (obligé! (c'est dégueulasse)). Et là, Carnaval commence. Ils étaient bien partis.

Des jeunes filles, beaucoup de boudins malheureusement (j'ai le droit d'être cruel, j'ai été traumatisé), beaucoup en robes ultra-courtes en lamé bleu, ou pire. Je crois qu'il n'y qu'un seul mot pour décrire ces demoiselles: vulgaire. Bon ok, je comprends, elles s'amusent, tout ça, elles se lachent, c'est rigolo. Ce qui est dommage quand même, c'est que pour un pays qui m'était jusqu'ici sympathique, elles apportent d'un coup une ambiance anglaise. Elles me rappellent ces photos que les ingénieurs du monde entier aiment à s'envoyer, celles où on voit ces anglaises complètement fracassées qui se retrouvent le cul à l'air à dormir dans le caniveau, ou en train de pisser sur une voiture. Quand je vois la bande de jeunes (14 ans maxi) dont deux essayent de se battre dans leur brouillard alcoolisé, je me dis que les filles en lamé bleu vont surement finir dans un très sale état. Alors on est parti.

Couchés tôt, lever pareil. Bizarrement, la ville est assez vivante pour un dimanche matin. On réussit à trouver l'entrée (cachée) du Starbuck pour le pitit dej', et on décide d'aller attendre l'heure de l'aéroport dans un parc. Il y a des supporters partout en ville. Mais vraiment partout. C'est assez impressionant. Sur le chemin de l'aéroport, n'y tenant plus, j'interroge le chauffeur du taxi à ce sujet. Il parait que c'était la finale de foot gaelique. N'empêche que c'est impressionant, pour un dimanche matin. Je laisse ma co-voyageuse à l'aéroport où il lui reste quelques heures à attendre son avion. Je rentre chez moi et je finis le week-end irlandais en matant du rugby. C'était pas mal Dublin. Il faut que je prévoie la prochaine fois que j'y repars.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kuk 20/09/2007 00:10

Putain, un souvenir en plus? raclure :)

Cécile 18/09/2007 19:51

c'est rien que  des mechants aveugles myopes de la diplomatie les starbuck ( mais j'aime bien leurs tasses)

cubik 18/09/2007 16:48

za> pas tout le temps... il a pleuvioté dimanche matin pendant qu'on prenait le ptit dej' sur de gros canapés au Starbuck >)

za 18/09/2007 16:02

et en plus , je suis sure que vous avez eu beau temps!