Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 00:00

Le XXIème siècle est donc spirituel, il parait. Du coup, les idoles tombent. La plupart des grands mythes contemporains sont en train de chuter et on essaye de nous coller des légendes en carton toutes mitées à la place. C'est le buffet en chêne de ma grand-mère qui va être content.

 

Après Madonna qui n'arrive plus à s'envoyer au 7ème ciel qu'à coup de navette spatiale (" tu-ding! 7ème ciel: scaphandre, articles d'apesanteurs, hamsters"), après Garcimore qu'on assassine, c'est aujourd'hui au tour de James Bond de se faire déglinguer la face. Je ne suis pas spécialement fan du personnage, mais il faut bien reconnaitre qu'il a une image forte et iconique qu'on regreterait de voir modifier. Déjà qu'au niveau des acteurs pour l'incarner, tous n'avaient pas forcément la classe anglaise, alors ce n'est peut-être pas la peine d'en rajouter. Et pourtant si. Dans le prochain film, Casino royal, le blondinet un peu aryen qui incarne James ne tourne plus au Martini mais à la Heineken. Là, c'est pousser le bouchon un petit peu loin quand même. James tournant à la roteuse, faut peut-être pas exagérer non plus.

 

Mais ce sont les lois du marketing, et je crois qu'on ne pourra rien y faire. Encore un grand qui tombe. Il ne nous reste plus qu'Arlette Laguiller, AC/DC et le macdo comme piliers inébranlables. C'est pas gagné, notre histoire.

Repost 0
20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 00:00

Je ne sais pas ce qui se passe, ça pullulait dans le journal ce matin. Des anniversaires dans tous les coins. C'est encore une conspiration pour me rappeler que j'en ai bientôt dans la famille, hein? Mais je fête pas mon anniversaire, c'est pas pour célébrer celui de ceux qui partagent mon sang de cochon.

 

Enfin bon, il parait qu'aujourd'hui, c'est les 60 ans du Vespa. Mais si, vous savez bien, l'espèce de petit scooter italien avec une face de patinette là. Voilà, le Vespa. Qui a fait rêvé dans les chaumières et dans les coeurs des adolescents à l'époque des pattes d'eph' et des romans photos. Non, pas dans les années 90, avant encore.

C'est aussi les 30 ans du metro bruxellois. Et pour rester dans le 30, paraitrait que ce serait les 30 ans du punk également. Je ne sais pas vraiment comment on peut donner une date anniversaire à un mouvement, mais c'est pas grave. Faut-il voir un lien entre les deux évènements? Ce serait un fidèle de Jacques Brel, mécontent du remplacement de ses trams préférés, rappelant le bon temps où Bruxelles bruxellait, qui aurait décrété qu'il lancerait le mouvement punk? Aucune idée, mais j'imagine bien Brel en punk, tiens.

Et sinon, c'est aussi les 20 ans des bas Dim. Alors je suppose qu'il s'agit d'une certaine catégorie de bas, parce que Dim, c'est quand même nettement plus vieux. Mais là, c'est pas grave, on, enfin je pardonnerai l'excuse marketing, Dim ayant fait beaucoup pour les fantasmes adolescents et les braquages de petites vieilles qui permettent de s'acheter des parties de babyfoot.

 

Alors pour célébrer tout ça, je propose à qui veut bien d'aller célébrer tous ces anniversaires sur un Vespa, dans le métro bruxellois, en bas Dim et en crête rose. Bon, que les volontaires ne s'inquiètent pas s'ils ne me voient pas, c'est que je serai en train de finir mon jambon. Mais qu'ils n'hésitent pas à m'envoyer une photo, je ferai une hola des doigts devant pour célébrer.

Repost 0
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 00:00

La première touriste de l'espace à peine envoyée en l'air, nos amis russes parlent déjà de la prochaine. Enfin, je ne sais si ce sera effectivement la prochaine, mais ils parlent en tout cas de la plus connue. Il paraîtrait donc que Madonna aurait dit lors de son passage en Russie qu'elle volerait bien à bord de la station spatiale internationale. Evidement, rien d'officiel mais en Russie, on s'emballe vite.

 

Seulement voilà, qu'est-ce qu'elle irait foutre là-bas, la madonne? Un concert depuis l'ISS? Je ne suis pas sur que l'apensateur l'aide beaucoup pour ses chorégraphies. Et puis le scaphandre, c'est tout de suite moins seyant qu'un ensemble Jean-Paul Gaultier. En plus, ce serait un coup à donner de mauvaises idées à Britney Spears. Je ne vois qu'une seule explication: elle veut évangéliser les extra-terrestres. Bah oui, depuis qu'elle est à fond dans la Kabbale, on peut pas dire qu'elle ait rencontré un grand succès sur terre. Déjà que les gens qui étudient ces livres là l'ont envoyé chier, vu que normalement, l'étude de la Kabbale n'est disponible qu'àprès des années de réflexion sur le Talmud (et accessoirement seulement aux hommes mais on s'en fout). Ca ne m'étonnerait qu'à moitié qu'on l'ait interdit d'essayer de propager la bonne parole, tel un Tom Cruise judaïque. Seul solution pour contourner le problème: s'attaquer aux petits gris et autres représentants de Vega. C'est vrai que Kabbale de l'espace, ça fait un peu Goldorak ou Albator quand même.

 

Donc, méfions nous. Si jamais elle s'embarque vraiment pour la station Alpha et que l'un d'entre vous voit débarquer un jour un prince cowboy accompagné de son poids-lourd spatial qu'aurait crevé un planitron ou un golgoth pas content, prévenez les autorités. C'est la faute de Madonna. A jeter sa petite culotte n'importe où, accompagnée d'un Talmud sur la gueule, on peut froisser certaines cultures.


Goldorak est mort par Les Fatals Picards.

Repost 0
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 00:00

Le week-end a été rude. Après un départ pas facile, compliqué par ma poisse légendaire (selon certains avis autorisés, j'aurai un ancien cimetière indien dans les poches), il a fini par être très bon à partir de samedi soir. Toujours est-il qu'il a été un peu exténuant. J'en dors encore un peu. Et c'est dans ces moments là qu'on apprécie le calme campagnard.

 

En arrivant sur Bruxelles hier soir, j'ai eu la bonne surprise de constater depuis le train, le relatif désert présent dans les rues. J'avais oublié que c'était la journée sans voiture. Et contrairement à d'autres grandes villes qui organisent ce genre de choses en bloquant seulement deux grands axes, ici, c'est toute la ville qui était interdite aux autos. A l'exception des taxis et des transports en commun (qui étaient gratuits et plus nombreux pour l'occasion), ça fait tout bizarre de voir ces rues entièrement vides. C'est calme. Ca fait du bien. Les dirigeants bruxellois parlent de multiplier ces journées, je ne peux qu'être supporter. Déjà que Bruxelles me fait l'impression d'un village ayant les avantages d'une capitale, ce ne serait que bonheur sans les voitures partout. La capitale à la campagne en somme.

 

Ce qui ne veut pas dire que la campagne ait forcément besoin de la capitale pour être bien. Et pour ceux qui en douterait quand même, voici un exemple probant de choses qu'on associe trop souvent aux grandes villes: mesdames et messieurs, voici Kamini. Kamini, c'est le rappeur de Marly-Gomont. Eh ouais, fini Paris et St Denis, fini Marseille et les calanques, faites place au rap agricole. Il est temps de confisquer les jouets de cette élite de banlieue parisianiste qui croit que la culture passe forcément par les cours de béton. Le rap est à tout le monde, y compris les éleveurs de vaches. Alors total respect à Kamini et à son bon flow de Marly.

 

En attendant que Kamini devienne une star, même à Paris, je crois que je vais aller me recoucher et rêver à ma noix de jambon fumée, de la ferme aussi. Un rêve cochon, en somme.

Repost 0
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 00:00

Ce n'est plus un homme. Ce n'est plus qu'un numéro. Le numéro 16. Cloitré quelque part au centre de l'Italie dans une enceinte d'à peine quelques kilomètres carré, il ne peut communiquer ce qu'il sait à l'extérieur librement. Il ne dispose que de livres datant d'un ou 2 millénaires, voire plus, et d'un étrange canal cathodique.

 

Seulement voilà, la semaine dernière, tentant de communiquer avec l'extérieur, avec ceux qui ne sont pas du groupe qui le retient, il est passé par un texte codé du XIVème siècle qui n'a pas été compris. Alors qu'il lançait un appel pour sa libération, le code n'a pas pu être décrypté par ses destinataires qui l'ont pris comme un attaque sur leur pacifisme. Ils ont d'ailleurs décidé de répliquer à ce malentendu sur leur bonté, leur non-violence et leur ouverture d'esprit en allant poser des bombes. Ce qui au final pourrait peut-être faire l'espoir de 16, lui qui ne peut sortir de cette enclave où on le retient, sans se faire rattraper et enfermer par une bulle en verre pare-balles sur roues, siglée Mercedes. Et quand bien même il réussirait à lui échapper, les agents de l'organisation qui le retient se comptent par millions à travers le monde.

 

Toujours est-il qu'il compte les heures et tente toujours de s'évader, ne serait-ce qu'en mots, même si ses geoliers le censurent et déforment ses propos. Malheureusement, le temps joue pour eux. Il a été capturé à un age avancé qui ne lui permet plus de courir et de combattre sans passer pour un vieux con. Il a pourtant sans doute un message à faire passer. Comment pourrait-il en être autrement? On n'enferme pas les gens sans raison. Sa vérité doit faire peur. Mais elle n'est pas facile à porter, comme le montre cet extrait de conversation qu'il aurait tenu:

"(...) Overwhelmed as one would be
   placed in my position
Such a heavy burden now to be
   the one
Born to bear and read to all the details of our ending
To write it down for all the world to see


But I forgot my pen
Shit the bed again
Typical! (...)" *

Décidément, j'aimerai pas être à la place de Benoit 16.

 

* Extrait de Rosetta Stoned par Tool. A écouter ci-dessous.



Repost 0
15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 00:00

J'ai peu pour habitude de relayer des trucs chopés sur d'autres blogs (ou alors à mon insu), mais là, je vais faire une exception. Hier soir, Yannick (dont je vous conseille le blog d'ailleurs si vous êtes plublivore ou pas d'ailleurs) me contacte en me disant qu'il a trouvé un truc excellent. Et effectivement, ça l'est. Alors pour une fois, je relaye. Et mesdames, cette note est pour vous.

 

Cela fait des années que les cosmétiques masculins, voire pire (même les fabricants d'auto sont passés par là), jouent sur la carte du "utilise mon produit, tu vas niquer comme une bête". Tout le monde se souvient des pubs Mennen (pour nous, les zobs) ou plus récemment des campagnes Axe. Et jusqu'ici, au niveau féminin, ça jouait plutôt sur la beauté exacerbée, le bien-être des sens... En gros, ça vous faisait tout frais dans la culotte mais elle ne voyait pas plus le jour. Aujourd'hui, Reversa change la donne. Alors bon, c'est une ligne de cosmétiques qui s'adresse plutôt aux femmes mûres (comprenez: plus de 35 ans). Mais je suis sur que toutes les jeunettes y trouveront également leur compte. Pas des produits hein, de la campagne de pub. Reversa propose donc aux femmes de constater les effets secondaires, suite à l'utilisation de leurs produits. Et on peut dire que c'est chaud. Ca mériterait presque une diffusion le dimanche soir sur M6.

 

Vous pourrez donc constater les effets de votre crème de nuit ou de votre masque anti-plis... anti-rides, pardon, sur différents corps de métier. Ainsi, le boulanger vous montrera l'effet que vous provoquez chez lui quand il pétrit des miches. Le plombier deviendra aimable et nettoyera votre voiture. Le pompier sauve votre petit chat et le jardinier s'occupe de votre gazon. Y a pas à dire, ça va vous changer la vie. Et puis je suis sur que vous trouverez plus intéressant d'avoir un boulanger pétrisseur, amateur de fruits de mer qu'un rétinol actif (qui pourtant sera aussi là, sans doute).

 

Avec tout ça, vous pourrez pas dire que vous êtes pas gatées. Et c'est même pas la journée de la femme. Bon, c'est pas tout ça, mais faut que je m'achète un pack d'Axe, moi.

Repost 0
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 00:00

Ah ben voila, il y a un peu plus d'une semaine, je parlais de l'oeil bionique et du fait qu'on aurait bientôt des Steve Austin à tous les coins de rue. Ben ça commence. Je pensais bêtement que ça prendrait quelques années, pendant lesquelles on aurait eu encore droit à quelques exo-squelettes, des robots ridicules pour porter le plateau d'apéricubes et des grosses prothèses sur la face. Et bien non, le premier homme bionique vient de sortir.

 

Le premier homme bionique ne s'appelle donc pas Steve Austin, ni Lee Majors (oui, parce qu'en fait, tout le monde l'appelait Steve mais son vrai nom, c'est Lee), ni Super Jaimie. Non, le premier homme bionique s'appelle Jesse Sullivan. Après un électrocution sévère, le petit Jesse (54 ans quand même) a été amputé des deux bras, ce qui peut constituer un handicap gênant, surtout quand vous avez le nez qui vous gratte, du fait de la brulure au 3ème degré. Alors Jesse s'est fait greffer deux nouveaux bras, pas très beaux mais fonctionnels et bioniques. Le principe est assez simple (enfin, à dire en tout cas): on lui pose des électrodes sur la poitrine qui vont détecter les impulsions nerveuses qui correspondraient par exemple à "attraper ma canette de coca" et hop! le bras bouge. Bon, c'est pas demain qu'il fera du macramé ou du point de croix mais c'est déjà pas mal pour aller pêcher, tondre la pelouse ou attraper ses petits enfants.

 

A côté de ça, je vois que les japonais ne sont pas en reste puisque Toyota vient de développer une jambe robotique qui arrive à se déplacer à cloche-pied. Ca n'a l'air de rien comme ça, mais au niveau équilibre, c'est très fort. Et niveau communication, NTT Docomo vient également de créer une espèce d'écouteur qui fait vibre les os du crane, ce qui fait qu'on entend mieux en milieu bruyant. En gros, quasiment un téléphone intégré au crane.

 

Bon, le cyborg, c'est fait. Reste plus qu'à attendre les androides. Finalement, ils sont forts ces scientifiques. Ils se sont loupés sur l'an 2000 où tout le monde attendait la voiture volante et a hérité d'une trotinette métallisée à la place, mais ils vont quand même réussir à nous faire vivre dans des séries télés. C'est beau.

Repost 0
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 00:00

Non, ceci n'est pas une note pro-pantalons pour cacher les jolies jambes des filles. Ce n'est pas non plus un appel à la censure de Basic Instinct. Ce n'est même pas une requête désespérée pour obtenir une poussette grandeur nature spéciale faineant, avec 2 infirmières de playboy pour pousser le tout (un jour peut-être). Non, la grève des jambes, c'est le nouveau moyen de lutter contre la violence urbaine et le trafic de drogue.

 

A Pereira, en Colombie, le maire en avait marre de voir que les femmes idéalisent les hommes en treillis et fusils mitrailleurs. Le bad boy fait toujours recette là-bas. Toujours est-il qu'il a décidé de lancer une campagne visant à ramener sur terre les demoiselles, en leur faisant comprendre qu'un chef de gang traficant, c'est pas forcément le meilleur des maris. Et apparement, ça a porté ses fruits. Les demoiselles de Pereira ont donc décidé de faire la grève, les jambes croisés. Fini la bourrée entre 2 chargements de dope ou 2 guerres des gangs. Va falloir se la mettre sur l'oreille. Et en plus, c'est tout par amour. Elles ne veulent plus être veuves à 30 ans, ou élever des orphelins. Alors tout le monde se calme ou c'est transformation de la ville en couvent jésuite. C'est les chiens de la ville qui vont être contents.

 

Je ne sais pas si ça fonctionnera, mais c'est une grande idée. Pour peu qu'elles se décident à faire de la bouffe anglaise, et là, c'est imparable. Tenir les guerilleros par les couilles et par le ventre, je crois qu'ils vont vite se calmer. Vraiment, les femmes sont impitoyables.

Repost 0
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 00:00

Aujourd'hui est un jour important. Et donc, aujourd'hui, hommage. Il y a très exactement 61 ans aujourd'hui, naissait à Liège (ils sont forts, ces belges) une de mes icônes, un de mes concitoyens grolandais, j'ai nommé Noël Godin. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais si je vous parle d'entarteur, de gloupier, d'attentats patissiers ou de BHL, je sens bien que la fibre chantilly frétille à l'intérieur de vous.

 

Ce grand homme s'est donc réinventé en gloupier, entarteur de personnalités arrogantes et enfatuées. Noël, si vous passez par ici, je tiens à vous faire cette déclaration solennelle: j'aime beaucoup ce que vous faites. Réussir à attaquer les egos à coup de crème fouettée (qui aura donc plus souffert physiquement que vos cibles), je trouve cela très beau. Et en plus, pousser la modestie jusqu'à encourager les encrèmeurs de tous poils, y compris ceux qui vous prennent pour cible quand ils pensent que vous abusez, je trouve cela très noble. Noël, vous êtes beau. Réussir à faire sortir la racaille qui sommeillait tranquillement dans le philosophe de St Germain des prés, amateur de cantatrice blonde à forte poitrine, c'est grand. Surtout au risque de votre vie, menacée d'écrasage à coups de talon. Réussir à monter, épaulé par l'incorruptible Internationale patissière, le débarbouillage d'un des hommes censément les plus puissants de la planète, depuis qu'il a mis son système dans les 3/4 des ordinateurs du monde, c'est tout simplement énorme.

 

Noël, frère grolandais, j'espère sincérement que l'exposition à la tarte à la crème favorise la longue vie, car je crois qu'on n'a pas fini d'avoir besoin de vous. Je sais bien que vous avez déjà entarté le petit Nicolas, mais vous nous avez déjà montré avec BHL, le nouvel ami de Vinvin, qu'une deuxième couche, voire plus, peut toujours s'avérer utile. Puisse votre tartapulte fonctionner encore longtemps. Gloup gloup!

Repost 0
12 septembre 2006 2 12 /09 /septembre /2006 00:00

Il y a 26 ans, cette dame italienne a eu la grippe. Ca arrive à tout le monde mais a elle, ça lui a fait peur. En fait, ça l'a même rendu phobique vis à vis des microbes. Du coup, elle a décidé de se la jouer à l'autrichienne avant l'heure et elle s'est barricadée dans sa maison, allant jusqu'à scotcher les bords de fenêtre. Hier, les pompiers l'ont enfin sorti de chez elle, et c'était pas beau à voir.

 

Après 26 ans d'enfermement phobique, la dame ne pesait plus que 30 kilos et avait des cheveux de 2m de long. L'odeur qui reignait chez elle était tellement pestilentielle que les pompiers ont du utiliser les masques à oxygène pour pouvoir entrer. L'histoire ne dit pas comment elle s'approvisionnait en bouffe, ni si on a retrouvé son chat. En tout cas, le truc qu'on sait, c'est ce qui a amené les pompiers à intervenir. On pourrait croire que ce sont des voisins, par l'odeur répulsés, qui auraient prévenu les services d'hygiène, voire la police en croyant trouver un charnier. Mais en fait non, elle a été "secouru" grace à son frère. Le monsieur, au bout de 23 ans, il s'est dit que ça faisait longtemps qu'il avait pas vu sa soeurette. Peut-être qu'il voulait lui emprunter ce 33 tours de Tino Rossi qu'il aimait tant. Bon, peut-être que c'est lui qui l'apprivisionnait, je ne sais pas. Mais il lui a quand même fallu 26 ans pour s'inquiéter de l'état de santé de sa frangine. Heureusement qu'il reste des valeurs sures en ce bas monde comme l'esprit de famille.

 

Ce week-end, j'ai réunion familiale sous forme de mariage. J'espère que le même esprit de famille ne viendra pas s'inquiéter de mon embonpoint (gagné pour ceux qui m'ont pas vu depuis longtemps, un peu perdu pour ceux vus plus récemment), de ma tonsure naturelle, de mon accent belge inexistant ou du fait que j'espère les quitter le plus rapidement possible samedi soir. Ca m'ennuierait qu'on m'empêche de devenir un vieil ermite entouré de ses chiens, avec plus de poils que de cheveux et qui fait peur aux enfants. C'est triste ces familles qui brisent les rêves d'enfants.

Repost 0