Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 13:43
Alors qu'un chanoine reçoit son boss spirituel à la maison, on essaye de me faire taire. On ne me fera pas croire que la coupure réseau de ce matin qui m'a empêché jusqu'à la visualisation de mes mails était dûe au hasard. Bon, ça m'a permis de jouer sans avoir à me cacher, mais quand même. Je sens bien l'attentat contre mon opinion. Je suis quand même un blogueur, merde. Et pourtant, j'ai des choses à dire.

Alors le passage du seul chef d'état sans doute aussi pitit que le notre (ça doit être pour ça qu'il l'accueille à la sortie de l'avion plutôt qu'à l'Elysée comme les autres, pas besoin d'aménager le décor) m'a fait réfléchir un pitit peu (oui, j'ai fait caca). Est-ce qu'il a écouté sa femme lui parler de l'autre vieux spirituel qui est passé il y a quelques semaines, et qu'il a appris des choses sur la voie du milieu (venant de sa femme, ça doit mieux passer). C'est une question à la mode.

Regardons en Thaïlande par exemple. Ils sont en pleine crise politique. Et tout ça pour quoi? Parce que le président est allé faire une émission culinaire. C'est pas méchant d'aller poser à côté d'une vache tout en préparant Maïté, mais le fait d'être payé pour ça, si. L'indépendance du pouvoir, c'est bien, mais est-ce qu'ils n'en font pas un peu trop?

Idem pour le J.O. paralympiques. Rien à voir avec les tibétains hein. De toute façon, ceux là, ils sont soit vivants au travaux forcés, soit morts. Il n'y a pas d'handicapé chez eux. Non, là où on peut se demander s'ils n'en font pas trop, c'est à propos de cette disqualification pour handicap insuffisant. Le pauvre irlandais n'aurait pas été exclus s'il s'était entrainé moins. Mais il ne serait alors peut-être pas aux J.O.. Mais là, il y était et comme son entrainement atténue son handicap, il n'a plus le droit de jouer. Et je doute cependant qu'il soit admissible chez les valides. En gros, il l'a dans l'os. Bien au milieu.

Alors à côté de ça, le pitit Nicolas qui va présenter sa femme à son prêtre, ça ne vole pas haut. Et puis le vieux a beau essayer de le justifier en déclarant que la politique n'est pas la religion, et inversement, c'est un pitit peu facile venant d'un gars qui est quand même souverain à vie de son état théocratique. Alors c'est vrai, en tant que chef d'état, le président français n'est pas censé montrer ses choix religieux. Surtout dans le cas d'une visite d'état. Et puis se justifier en disant que le pays a reçu un autre papy prosélyte il y a pas longtemps, alors qu'il n'était pas là, c'est un peu mesquin. D'un autre côté, personne ne lui reproche d'afficher publiquement ses préférences sexuelles. Enfin bon, ça nous a au moins ramené la Pentecôte dans les jours fériés, c'est déjà ça. A quand pareil pour le Ramadan?
Repost 0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 10:39
En ce deuxième jour de la fin du monde, on peut tout se dire. Pour le temps qu'il nous reste, on va pas faire de chichis, hein. Déjà que certaines en profitent pour quitter la rampe, histoire d'aller une dernière fois chouchouter leur phytoplancton, alors il n'y a pas de raison de faire sa sucrée. On se dit tout, on ne se cache rien. Aujourd'hui, je peux le dire, j'aime bien le F.N. parfois.

Bon, ça reste super rare quand même, faut pas déconner. Mais aujourd'hui par exemple, ils ont réussi. Même si on n'est jamais à l'abri d'un retour (après tout, il est à peine plus vieux qu'un Mc Cain), le vieux borgne a annoncé qu'il prend sa retraite en 2010. Ca faisait un pitit moment que ça devait tomber, eh ben c'est aujourd'hui. Un beau cadeau pour commémorer le 11 septembre, tiens. Bon, faut dire aussi qu'à la prochaine présidentielle, si elle a lieu, il devrait taper les 83 ans. Mais comme ça fait déjà un moment qu'il a dépassé sa date de péremption, c'est toujours bon d'avoir une info sanitaire officielle.
Alors évidement, il ne se retire pas des affaires pour autant. Et le parti reste en vie, probablement dans les mains de fifille. Mais on peut dire ce qu'on voudra sur la dangerosité de la demoiselle, surtout avec son dossier beaucoup moins taché que celui du papounet, mais elle reste tout de même nettement moins charismatique. Le succès malheureux du parti, il tient quand même pas mal sur les épaules du vieux. Et sans lui, même s'il aimerait bien promouvoir la dynastie, on peut espérer une chute notable de leur score. Surtout si ça éclate en guerres intestines pour la succession, comme je l'espère.

Ah c'est sur que c'est pas facile d'égaler une figure pareille, même quand on partage quelques un de ses gênes. Faut dire aussi que c'est beaucoup moins facile de nos jours d'aller torturer un algérien à la gégène. Pas impossible, mais plus compliqué. Et puis l'oeil de verre, même si ça flatte l'électorat en phase de décès, ce n'est plus aussi glamour qu'avant. Y a pas à dire, parfois, la vieillesse, ça a du bon.
Repost 0
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 15:35
Bon, à priori, on est toujours là. Pas de grande lumière dans le ciel avec un 3ème bras qu'en profite pour essayer de sortir. Pas d'aspiration géante nous réduisant à néant au centre de la terre. Mireille Mathieu n'a toujours pas fait son come back. Je crois qu'on peut dire que c'est officiel. La fin du monde ne nous a toujours pas touchés. Ca commence à devenir n'importe quoi, ces histoires.

C'est vrai ça, comment voulez-vous qu'on s'organise. On a droit à une fin du monde tous les ans et c'est jamais la bonne. Va falloir faire attention hein. Parce qu'à force de crier au loup, un jour, la fin du monde va arriver et on sera pas prêt. Voire même, on viendra pas. Du coup, bien emmerdée, la fin du monde. Et ça nuirait foncièrement à la réputation hospitalière de l'humanité. C'est pas comme ça qu'on va gagner des étoiles au Michelin galactique.
Alors il va falloir que les différents prophètes se mettent un peu d'accord et s'activent un peu. On se sort les doigts du cul, les gars. J'en ai un peu marre d'aller stocker de l'huile et de la farine à chaque fois qu'un pecnot voit une étoile filante depuis son jardin ou qu'un geek surdiplomé veut jouer au hoola-hup lumineux dans son cyclotron des familles. Une fin du monde, ça se fait bien ou ça s'écrase. On se prend une vraie catastrophe, on tue Bruce Willis et c'est parti. Au pire, on fait les finitions à la main. Explosion de la plupart des villes au nucléaire, à commencer par Londres, On donne des pierres aux survivants, on attrape quelques bonnasses dans un abri anti-atomique et on attend 2 ans.

Bon évidement, si c'est un trou noir, on accélère un peu le mouvement et on attrape la première mignonne qui passe. Mais prévenez quoi. Déjà que c'était pas évident de trouver que le cyclotron démarrait tôt ce matin, mais si ça se trouve, on aura notre trou noir que demain. Vous me direz, niveau marketing, le 11/09, c'est plus vendeur comme fin du monde. Mais ça se prépare un peu, bordel.
Repost 0
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 16:38
Ah, il était temps! La France s'est enfin décidée à réagir. L'église de scientologie, la secte des stars (en v.o., the in-sect), vient de se voir accusée d'escroquerie. Et il était temps. Depuis 2000 ans que ça dure. Hein? Ah pardon, je me trompe dans mes dossiers parfois. Il était enfin temps qu'on arrête d'abuser de la crédulité des gens.

Parce que bon, c'est un pitit peu facile de promettre le paradis à tout va, moyennant finance. Surtout quand le paradis survient après la mort. Dans ce cas là, je veux bien payer après la mort aussi. Pas d'avances, faut pas déconner. Mais que voulez-vous, les gens sont crédules. Ils croient plus en une possible réincarnation qu'en leur chance à l'euromillion. Pourtant, ce dernier a autant de chance d'arriver et pour un résultat nettement plus immédiat.
Alors il était temps que quelqu'un paie et pour le coup, ce sera les scientologues. Faut bien commencer quelque part et ils s'étaient déjà mis sous les feux de la rampe. Ils cherchent aussi. Donc voilà, fini le bout de carton à laisser fondre sous la langue pour avoir une chance de finir avec les anges. Ah non, merde, c'est pas eux. C'est quoi déjà? Le régime d'un mois par an qui permet d'avoir azmilles vierges éthérées après le décès? Ou le coupage de bite qui permet de se croire mieux que les autres, comme quoi on serait élu (par qui? j'ai pas voté)? A moins que ne soit la tonte du crane et le k-way orange pour revenir en bousier dans sa prochaine vie, je sais plus.


Ah non voilà, ils ont vendu des bouquins, des électrodes et aussi des faux médicaments, voire des conseils médicaux. Et rien de prouvé scientifiquement bien sur. Vraiment, ces gens sont petits. Heureusement qu'ils existent de vraies religions pour mettre les gens dans le droit chemin, grace à leurs livres sacrés, leur réconfort pour l'après-vie et leurs conseils de vie.  La foi, c'est quand même autre chose que la naïveté. Ou presque.
Repost 0
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 10:41
Chaque jour, un pays souffre. A chaque instant, il subit un nouvel affront. Et pourtant, c'est un exemple pour beaucoup. Un ancien empire qui garde encore quelques restes. Mais la gangrène a finalement réussi à le toucher et c'est un peu de gloire d'antan qui disparaît à chaque seconde. Et pourtant je les aime pas beaucoup (c'est dans les gênes français). Mais aujourd'hui, les anglais ont besoin d'aide.

La nouvelle m'est parvenue ce matin comme un choc. Tous les jours, dans l'ombre silencieuse des églises britanniques, 5 pubs disparaissent. Ils sont lachement abandonnés, après des années de bons et loyaux services, comme ça, au bord des routes du royaume et ils meurent dans le dénuement le plus total. On traine leur carcasse dans des parcs immobiliers de batiments à vendre où on recyclera leurs os pour en faire des salons de coiffure. C'est proprement scandaleux.


Mais le pire est que les anciens habitués n'ont aucun remord de la chose. On suppose qu'ils reconvertissent leur temps de boisson dans le travail, la télé, voire la bouffe. Et ça, ça fait peur. On l'oublie trop souvent, mais les pubs assurent jusqu'ici une fonction oblitérative de la mémoire sur les anglo-saxons, les empêchant de s'essayer à d'autres activités nuisibles à l'équilibre du monde. Et également à faire de la bonne musique avec des chanteurs dissolvables dans l'alcool après 40 ans, mais c'est un autre débat.

Avec la mort des pubs, c'est la "gastronomie" anglaise qui risque de refaire surface. Un fléau qu'on croyait éradiqué depuis longtemps et qui pourrait surprendre le XXIème siècle comme la peste noire a pu le faire en son temps. Sans compter que la longue dégénérescente des débits de boisson risquerait également de se propager à nos contrées, pas encore trop abimées sur ce point. Alors aujourd'hui, faites un geste. Sponsorisez un pub. Pour que les anglais oublient d'oublier qu'ils boivent pour oublier que leurs cuisines existent.
Repost 0
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 10:45
Je crois qu'il y a une compétition entre les journées mondiales de quelque chose. On s'en doutait déjà, vu qu'il y en a certaines qui s'amusent à tomber les mêmes jours. Apparement, toutes les dates ne se valent pas. Et il faut imposer sa journée mondiale. C'est pas toujours facile. Cette année, on constate déjà des pertes. Prenez la journée de l'alphabétisation, par exemple. C'est aujourd'hui, et c'est pas facile de trouver l'info en ligne.



Pourtant, c'est important les lettres. Bien sur, aujourd'hui, l'image peut jouer pour beaucoup, mais quand même. A quoi ça sert que Caca-Cola se décarcasse a dépenser des millions en pub pour dire que leur produit principal est sans conservateur, en essayant d'acheter une crédibilité au passage, si c'est pour que tu ne saches pas la lire? Non, vraiment, ça peut servir, l'alphabet. Le jour où on remplacera O.G.M. sur les boites par un terme plus politiquement correct et marketinguement acrocheur, tu seras bien dans la merde si tu n'es pas capable de le repérer. Un peu comme les armes à sous-munitions qui ne sont que des mines à fragmentation déguisées, sauf qu'elles seraient interdites sous ce nom là (ou un truc comme ça).
Alors c'est sur, en apprenant à être lettré, tu te disqualifies tout de suite de la plupart des émissions de télé-réalité. J'en suis bien conscient. Mais rends toi bien compte aujourd'hui qu'un Euromillion est beaucoup plus profitable, pour à peu près autant de chances que celle de faire carrière en sortant de ces trucs. Et pour le jeu, vaut mieux savoir lire les règles. Comment tu veux participer au jeu des boites d'Arthur, sinon? D'ailleurs, les mères l'ont bien compris. Certaines n'hésitent plus à inscrire leurs embryons à la maternelle. Il parait que plus on commence tôt, mieux on apprend.

Alors pensez-y. Ne laissez pas tomber cette journée dans l'oubli. Grâce à elle, tu pourras peut-être sauver ta vie un jour. En distingant par exemple la bonne gastronomie pratique de celle qui cache des légumes en son sein. Ou en apprenant comment éviter la chtouille et comment s'en débarasser sans utiliser l'eau de javel. Et puis comment veux-tu avoir la moindre chance avec elle si tu n'es même pas foutu d'écrire correctement: "Jennifer Ellison, t'es trop bonne"? Non vraiment, fait un effort.
Repost 0
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 16:01
L'embêtant avec ce que nos amis journalistes appellent des marronniers (à savoir, des sujets qui reviennent d'une année sur l'autre), c'est les marrons. Tous les ans, je manque de me faire lapider. Heureusement, j'ai trouvé la solution presque malgré moi. Je ne me tiens plus au courant.

Ce week-end, c'est donc de nouveau week-end de la bière à Bruxelles. Et même que c'est le dixième. Et cette année encore, je ne l'apprends que quelques jours avant. Ce qui n'est pas plus mal. Le belge est sympathique et ne crie pas trop face à l'immigré que je suis, qui n'aime pas le breuvage national. En général, il se contente de me traiter de français, ce qui me va très bien. Enfin, jusqu'à ce qu'il apprenne que je ne bois pas de vin non plus, auquel cas je deviens un "faux-français". Enfin bref, le belge me laisse vivre.
Mais j'en suis un peu moins sûr pour les non-belges qui sont souvent plus fanatiques qu'un utilisateur de macintosh. Et comme en plus, le voyage en Belgique sert souvent de prétexte à une surconsommation excessive, ça peut devenir carrêment dangereux.



Du coup, ami, si tu veux venir au week-end de la bière, ça commence ce soir. Je sais, je préviens un pitit peu tard, mais je ne l'ai moi-même appris que ce matin. C'est vrai, je pourrai me tenir au courant, mais bon, que veux-tu, c'est pas facile la vie. Je ne suis pour l'instant qu'amiral en chef dans ma conquête spatiale dans Spore, alors je ne peux pas tout faire. Mais c'est vrai que c'est ballot.
Repost 0
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 10:54
Je vous rassure (ou pas), pas encore. C'est juste que ce matin, j'avais des envies de nécrologie. Et comme ça m'amuse d'imaginer un peu le travail du temps et l'usure qui va avec, même si ça a déjà été fait (et bien fait) ailleurs, autant taper haut. En plus, ces jours ci, les hommages posthumes avancés ont la côte, il parait. Steve Jobs en rit encore.


Nicolas Sarkozy nous a donc quitté.
Celui que les français considèrent aujourd'hui, à l'aube de 2037 comme le plus grand président français de tous les temps s'est éteint cette nuit. La nation est en deuil, et les autres places de Paris, de France et de Navarre aussi.
Celui qui a toujours privilégié l'action aux discours entame aujourd'hui son chemin vers le panthéon, sans André Malraux.
Plébiscité dès ses débuts, sa popularité n'a jamais failli. Il a su faire face très tôt à l'augmentation toujours très actuelle de la pauvreté et aux enjeux écologiques, tout en maintenant les finances de l'état à flot. Et cela ne s'est jamais démenti tout au long de ses 3 quinquennats.  Les représentants des 30 millions de chômeurs ce matin se désespéraient de la perte du grand homme. Tout comme le reste de la nation, les artistes les premiers. De Grand Corps en Rémission Suite à une Greffe de Porc à Cuni69, en passant par Lorie, NTM, Mickaël Vendetta, Kyo ou encore Jean-Eud Dati, le fils caché du président qui s'est tourné vers la tekto-disco et le cinéma 3D, c'est toute la chanson française qui pleure. Ses adversaires, à commencer par le dernier socialiste français, vivant actuellement en Suisse, Olivier Besancenot, salue la mémoire d'un opposant droit dans ses bottes. Et la présidente Marine Le Pen, qui rappelons le, le considérait comme son mentor, a déclaré la journée de deuil nationale. Les couvre-feux seront exceptionnellement levés pour que la population puissent rendre hommage au disparu à Versailles, qu'il a occupé pendant 10 ans.
Repost 0
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 11:03
Il est loin, le temps des explorateurs. Des exploits inutiles qui en jettent quand même. Tout le monde peut aller en haut de l'Everest en hélico, suffit de trouver les sous (trop facile). Même aller dans l'espace pour vérifier si la propulsion pétomane fonctionne, tout le monde peut y jouer, moyennant quelques millions. Ah ils sont beaux, nos aventuriers.

Prenons Lewis Gordon Pugh, par exemple. Déjà, il est anglais. Ca ne prédispose pas trop à la grandeur, sauf à la rigueur dans la musique. Et puis il est aussi avocat. Dans le genre aventure, on a vu mieux à la télé ou en jeux vidéo. Et accessoirement donc, il fait aventurier. Plus précisément, nageur de l'extrême. L'an dernier, il a nagé une pitite demi-heure au pôle nord. Et cette année, il a décidé d'étendre un peu son champ d'action en reliant le pôle nord en kayak (il se casse pas trop pour ses destinations de vacances).
Seulement voilà, cet instinct du découvreur, cette pulsion qui a poussé durant des millénaires les hommes du monde entier a s'attaquer à plus gros qu'eux avec seulement leur bite et leur couteau, cet esprit d'aventure complètement inutile et désintéressé, il n'existe plus. S'il fait son expédition gelée, ce n'est pas pour le challenge. C'est juste pour montrer que le réchauffement climatique continue son oeuvre et que cette année, il n'y aura peut-être pas de glace au pôle pour l'été. Pire, il espère même qu'il ne pourra pas réussir, bloqué par la glace.

C'est Moïse (première traversée de la mer à pied à la seule force des muscles croyants), Edmund Hillary (premier homme sur l'Everest) et Michel Daerden (explorateur belge défrichant les limites de l'alcoolémie humaine) qui doivent se retourner dans leur tombe. Même plus un bonhomme pour oser pisser contre le vent avec pour seul plaisir d'avoir pissé le plus loin sans s'en mettre dans les yeux mais en s'étant rincé les dents. C'est triste.
Repost 0
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 11:15
Ah ben bien sur que je comprends. Les temps sont durs. Le pouvoir d'achat est en vacances prolongées dans des paradis fiscaux et il manque à tout le monde. Pas facile de tenir le coup dans ces conditions. Et nombreux sont ceux qui sombrent dans une bouteille pleine de céréales liquides, le plus souvent brassées. Mais quand même, un peu de tenue, quoi.

Ca touche tout le monde, partout. En belgique, ils ont décidé d'en faire un art en créant une formation de sommelier en bière. Il n'y a pas de raison que seuls les poivrots français justifient leur vice sous prétexte que le gamay du lidl est un grand millésime et qu'on ne se cuite pas la gueule, on déguste une oeuvre d'art. Maintenant, les belges pourront aussi avec leur production nationale. Une forme larvée de patriotisme sans doute.

Mais l'alcool touche aussi les jeunes. Comme ces enfants, purs, innocents et totalement influençables qui ont succombé aux effets de secte et en viennent à menacer de mort qui critique leur gourou. Jusqu'ici, je pensais que les fans de Mylène étaient surtout les collectionneurs, vu qu'on la croise autant dans les foires aux disques que Johnny. Mais non, la jeunesse est impactée aussi, sans doute affaibli par les vodka/red bull qu'elle peut désormais s'enfiler pour oublier qu'elle écoute Mylène. Et ça fait peur.

Les bobos aussi subissent. Enfin, la classe moyenne supérieure comme on dit. Après avoir fait le succès d'un film assez banal comme Bienvenue chez les ch'tis, ils ont décidé d'aller voir sur place pour les vacances. A croire qu'ils n'ont pas bien regardé le film. Peut-être juste les chiffres de sortie. Ou alors, c'est le pecket (qui est belge, rappelons le) qui leur est monté à la tête. Il suffisait pourtant de lever la tête pour se rendre compte qu'on serait mieux ailleurs pour rien faire. A moins que l'ennui local n'ait permis au Nord de détroner la Bretagne dans la catégorie du tourisme alcoolique.

Mais là où on se rend compte que les temps sont graves, c'est que même la Suisse est touchée. Pourtant, quand on la traverse, on a l'impression d'être un peu dans un village témoin géant. Tout y est à sa place et chaque paysage est une carte postale. Mais là, je ne vois que l'alcool pour expliquer leur dernière décision animalière. Parait qu'on doit piquer les poissons avant de les jeter dans les toilettes maintenant. Et ne pas séparer les couples, éviter de pêcher pour le plaisir de glander et ne plus dépecer les chats sans anesthésie. Je ne vois que l'esprit embrumé par des vapeurs d'alcool d'un député s'appuyant sur un porc pour rentrer chez lui, pour pondre une telle loi. En même temps, c'est beau. Mais la gueule de bois va être rude.

Alors je sais, l'alcool a sans doute aussi des bons côtés. Enfin peut-être. Et puis même si c'est un ennemi, fuir l'ennemi, c'est lache. Mais bon, ce serait quand même dommage que le club des alcooliques anonymes ne deviennent la première association européenne. Surtout devant sa petite soeur, l'agence pour l'emploi.
Repost 0