Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 14:40

Finalement, il arrive par morceau, ce futur qu'on nous avait promis. On n'est pas encore aux voitures volantes, mais on a commencé à abandonner la trotinette chromée et c'est déjà pas mal. Adieu minitel, pins parlant et vache qui rit en pot, adieu avancées technologiques du XXème siècle, le renouveau est là et commencera par le cinéma.

 

Aux USA, il parait qu'ils sont en train de renouveler les salles pour projeter en 3D. Apparement, rien à voir avec les trucs qui fonctionnaient avec des lunettes en carton, rouge et bleu. Non, là, c'est du sérieux, du lourd. Sans doute avec des lunettes polarisées comme au Futuroscope. Le truc qu'il faut remagnétiser à chaque fois et qui coute cher. Tout ça pour ramener les gens dans les cinémas. Bel effort. C'est sur qu'il sera plus compliqué de faire un screener avec des lunettes. Sans compter qu'il faudrait sans doute 2 caméras, pour le coup. Vraiment, belle initiative. Mais bon, ne nous leurrons pas, ce ne sera pas gratuit. Bien sur, le but est de ramener les gens dans les ciné pour contrer un peu le piratage qui fait que les gens ne sortent plus de chez eux, où ils ont un home cinema qu'est presque aussi bien. C'est beau, c'est noble. Mais on n'est pas là pour faire la charité non plus. Tant quà ramener les gens pour la beauté de l'art, si on peut se faire un peu de bénef' au passage, y a pas de raison de se priver.

 

Bon, en tout cas, j'attends de voir quand même ce que ça donne. J'ai un bon souvenir des films 3D que j'ai pu voir jusque là, c'est vrai que ça apporte quand même quelque chose. Voir Monica ou Kate se pointer vers moi toutes en charmes et en volumes, ça pourrait quand même être pas mal. Vivement la réalité virtuelle.

Repost 0
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 14:25

Il paraît que le monde est grand. Et l'univers encore plus.

Il paraît qu'au bout de la route, il y a une ville. Et puis une nouvelle route, et encore de nouvelles villes. Jusqu'à l'océan.

Il paraît que la Terre ne me sent pas. Avec ma taille de chiure d'année-lumière et mon poids de pet de lune, elle ne saurait même pas que j'existe.

Il paraît que le vent court plus vite que je ne pourrai jamais et que la pluie pleure plus que je ne pourrai jamais boire.

Il paraît que les arbres perdront plus de feuilles dans leur vie que moi de cheveux.

Il paraît que je suis fait de poussières d'étoile et que je n'ai pas plus d'énergie qu'un caillou de Pluton qui n'est même plus une planète.

 

Peut-être que tout ça est vrai. N'empêche qu'avec une seule main, je cache le soleil. Et toc.

Repost 0
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 10:18

Je ne m'étais jamais rendu compte à quel point c'est hypocrite, une soirée électorale. Alors que les médias belges balançaient les première estimations dès 18h30, je me suis amusé à regarder ramer les présentateurs des chaînes françaises qui savent mais ne peuvent rien dire et il faut donc meubler. C'est là qu'on se dit qu'un petit stage d'improvisation avant ce genre de soirée, ce serait peut-être pas du luxe. Enfin bon, à 20h, le résultat est tombé: Nicolas Sarkozy contre Ségolène Royal au prochain tour.

 

Bon, tout comme les déclarations de gens qui préparent déjà leurs départs à l'étranger (comme à chaque élection), ce n'est pas vraiment une grosse surprise. La notion de "vote utile" a fonctionné à plein. Surtout pour Ségolène en fait. Ce qui m'amène à penser que si le résultat du second tour est forcément indécis, quel qu'il soit, elle n'aura pas vraiment une influence dessus. Au premier tour, j'entendais hier soir que Ségolène a profité beaucoup du vote des jeunes, les 18-24 ans qui ne pouvaient pas voter en 2002. Et sur la télé belge, on annonce que 52% des gens qui votaient Ségolène (j'ai pas retenu si c'était à Bruxelles ou ailleurs) déclaraient que ce n'était pas leur candidate favorite mais qu'ils voulaient qu'elle soit présente au second tour. Un "vote utile" donc. Contre Jean-Marie Le Pen. Le même "vote utile", appelé par les fans de Nicolas Sarkozy, convaincus par tous les sondages que ce sera plus facile de gagner contre elle.

Et maintenant, c'est de lui que va dépendre l'élection. Présenté comme un Le Pen light par certains, comme le messie par d'autres, tout ne dépend presque plus que de lui. Une élection se joue malheureusement aussi au niveau personnalité et hier, alors que Sarkozy délivrait un discours fluide, spontané et enthousiaste, Royal endormissait tout le monde avec un discours retravaillé, mais néanmoins mal dit. Au niveau orateur, elle ne fait pas le poids. Elle pourrait se battre sur le projet, mais là encore, il y en a peu pour le lire, à part les déjà convaincus. Ce qui va jouer maintenant, c'est être pour ou contre Nicolas Sarkozy. A vrai dire, peu importe qu'il s'agisse de Ségolène Royal ou d'un autre. Même Arlette abandonne son habituel appel au vote blanc pour se rallier au camp contre. Un appel au "vote utile" encore. Mais contre Nicolas Sarkozy cette fois.

 

Ce matin, un média belge annonçait déjà un résultat de second tour en faveur du nain. Pour ma part, je l'ai déjà dit ici, je ne voterai pas pour Nicolas Sarkozy. Reste à savoir si ma peur de ce dernier me poussera plus vers celle que je considère comme la Christine Boutin de gauche que vers le vote blanc. Paraitrait que le choix pour le second tour devrait être plus simple. C'est pas gagné.

Repost 0
20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 15:04

Capillairement libéré, il surgit hors de l'ennui... et fonce vers son chez lui au galop... Enfin peut-être plus tard. Si je pars maintenant, ça risque de se voir quand même. Encore que. Enfin bref, aujourd'hui, je me suis libéré de ces chaînes qui encombrent beaucoup d'entre nous. De ces chaînes et surtout des boulets qui sont au bout, j'ai nommé les coiffeurs.

 

C'est pas que j'ai quoi que ce soit contre ces parasites du cheveux (coucou tonton), mais j'aime pas spécialement aller les voir. J'ai l'impression de perdre un peu mon temps. Bon, c'est sur que je ne leur en ai pas consacré beaucoup au cours de ma vie (ah le bon temps des cheveux longs), mais quand même. C'est comme ça que dernièrement, j'en suis venu à faire appel aux services de mon pote Mano et de sa fidèle tondeuse. Dans un remake bluffant d'une scène de la Haine, je me suis donc débarassé de mon isolation cranienne. Enfin, je me suis laissé faire. C'était le premier pas vers la libération. Cette dernière est arrivée aujourd'hui. Je me suis acheté ma propre tondeuse (insérez jingle de trompettes triomphantes). Le modèle qui descend jusqu'à un millimètre et qui va me permettre d'avoir l'air ridicule quand et comme je veux. Enfin comme je veux... Premier test ce week-end. J'espère qu'ils repousseront.

 

Enfin bon, à l'aide d'un entrainement rigoureux et d'une maîtrise sans cesse magnifiée, j'espère bientôt pouvoir signer mon nom au dos des cranes, d'un C qui veut dire Capillorro. Il va être temps de faire régner de nouveau la justice et surtout l'egalité capillaire dans cette dictature du Vivel Dop Nouvelle-staracadémicienne. Tremblez, Sergent Jean-Louis David-Garcia et autres choucroutes gominées. Capillorro fondra bientôt sur vous au coeur de la nuit et personne ne pourra échapper à sa justice à sabot motorisée.

Repost 0
20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 10:21

Venez à moi, les pleins et les mal portants. Venez tous me nourrir, le riche et le pauvre, le fort et le faible, la femme et l'homme... Vous êtes tous égaux devant moi et me servez tous de la même façon. Tous, vous venez me nourrir et me vénérer. Je suis le bonhomme toilette et vous me devez tous allégeance, bande de trous du cul.

 

Que vous le vouliez ou non, je suis au centre de votre vie. Je vous vois tous les jours, vous ne pouvez pas vous passer de moi. Oh bien sur, certains essayent de recourir à mes incarnations primaires du style arbre, haie, coin de rue, caniveau... Mais ne vous y trompez pas. C'est toujours moi que vous adorez comme ça. Bon par contre, va falloir faire des efforts au niveau respect hein. J'aime bien garder les gencives propres. Sans compter que je prefere boire sans qu'on m'en mette partout sur la goule. Je parle même pas de celles qui essayent de me faire avaler des trucs pas très catholiques, gorgés de sang, à attraper un sida de la gorge. Alors va falloir faire des efforts hein.

 

S'il n'y a pas plus de respect bientôt, je vous préviens tout de suite, je délocalise en Turquie. On verra si vous faites toujours les malins. Et pendant ce temps là, j'irai me faire faire un peu de chirurgie esthétique au Japon. Pour me faire greffer un jet cracheur dans un premier temps. Et si ça suffit pas, je me ferai pousser les dents.

Repost 0
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 15:20

Pris d'un soudain accès de bourgeoisie, ces jours-ci, je m'abandonne à regarder les apparts à vendre. Pas que celui que je loue actuellement ne me plaise plus, loin de là, mais on a le droit de rêver à des lendemains fastes. Je m'amuse donc à regarder, par ci par là, et il faut dire qu'il y a le choix. Car bien entendu, je regarde les apparts à vendre sur Bruxelles, et pas Paris.

 

D'ailleurs, un conseil à tous les franciliens: expatriez vous. Vous qui cherchez un appart en région parisienne (et même ailleurs), allez donc voir ce site ou bien celui là et pleurez. Oui, ce sont bien des prix en euros. Et oui, les belges utilisent bien les mêmes mètre-carrés qu'en France. Sachez enfin que les bruxellois s'estiment en pleine crise immobilière. Ah ça fait un peu mal au plan épargne-logement d'un coup, hein? Pour ma part, je regarde, je choisis, je trie. Il y a tellement de choix à un tarif raisonnable par rapport à une paie parisienne. En plus, l'appart bruxellois est généralement doté d'un atout que j'aime bien: le grand living. Je ne sais pas pourquoi, mais ça semble être une norme ici. Alors je fouine. Ce sont souvent de vieux batiments, mais il y en a de bien entretenus. Et puis les ecueils locaux sont généralement assez minimes. Du genre une salle de douche de 3m² ou des murs roses. Rien à voir avec ces... trous parigots où on retrouve les toilettes dans la cuisine, ou le branchement pour la machine à laver derrière une porte.

 

Alors voila, je regarde et ça m'appate un peu. Il va être temps que les impots m'indiquent combien je leur dois, que je sache si je peux faire des folies de mes économies. Aaaah un bel et grand appart avec mezzanine à moins de 120 000 euros... Et il y en a encore pour me demander si je compte rentrer à Paris un jour...

Repost 0
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 09:45

Hier, on m'a un peu rassuré sur mon avenir professionnel belge. Du coup, je me sens un peu plus à l'aise pour glander au bureau. Je suis donc parti à la recherche et j'ai trouvé, cet endroit qui me manquait tant, qui me manquait tannnnt hannn hannnn. Des toilettes particulières pour sieste, en particulier.

 

Il y a un truc que j'ai appris rapidement en entreprise, c'est où pouvoir dormir. On n'est jamais à l'abri d'un coup de barre, surtout après manger. Et puis la sieste, ça redonne un coup de boost, il parait. C'est bon pour la productivité. Je suis un peu plus à la pointe de la gestion du personnel, enfin de ma gestion personnelle plutôt, que ne peut l'être mon employeur, c'est tout. Sauf que jusqu'ici, j'étais frustré dans ma mission actuelle.

Pour bien dormir, il suffit de trouver des toilettes. Mais des toilettes privatives, pas des trucs comme au camping avec 4 trones les uns à côté des autres, séparés par des parois et des portes qui ne vont pas jusqu'au sol ou au plafond. Ici, dans un soucis d'efficacité, c'est plutôt ça. Alors du coup, tu as 4 chiottes utilisables, mais aucune pour dormir. Parce que pour bien se reposer, sur le trone, ce n'est pas possible. Pour réussir à dormir un peu, il faut s'assoir par terre. Et là, forcément, vu qu'on voit tes pieds, on te grille tout de suite. Mais grace à une fermeture temporaire du dit local soulageatoire, il m'a fallu chercher apaisement de la vessie ailleurs. Et c'est là que je les ai trouvé. A l'étage d'en dessous, quasiment plus près que mes pissotières habituelles. Des toilettes, avec une vraie porte, dans lesquels on peut s'enfermer pour un petit somme régénérateur.

 

Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester le confort du sol de mon nouveau refuge. Mais vu comme je suis fatigué aujourd'hui, je sens bien venir l'inauguration. Il faut bien rester à l'avant-garde de la productivité. Décidément, j'aime le progrès, parfois.

Repost 0
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 15:34

Non en fait, j'utilise que du gel douche et je la prends toujours seul. J'ai même pas de pomme de douche multi-jets, donc n'insistez pas. C'était juste pour parler de mon nouveau rideau de douche.

 

Je l'aime bien. Je l'ai pas vraiment choisi, parce que chez Brico, y avait que de 2 modèles. Apparement, Avril, ça doit être les soldes du bricolage, histoire qu'on se trompe pas avec celles du vêtement. Il n'y avait donc plus qu'un choix pas très multiple au rayon rideaux. Le rose ou l'autre. J'ai pris l'autre. J'ai pas trop regardé ce qu'il y avait dessus, mais bon, ça avait l'air suffisament neutre comme couleur. Et puis c'était en promo.

Et en fait, il est bien. Y a plein de petits dessins dessus, il est chouette. Avec des tortues qui font de la mousse par terre. Des bouteilles de shampoing qui débordent de bulles. Une grenouille qui fait la fête à la mouille. Et une pieuvre pour rattraper les gouttes. C'est vachement utile, parce qu'avec mon vieux rideau, je faisais un peu Venise dans ma salle de bain. Maintenant, plus rien, c'est tout sec sauf dans la douche. Je peux même bouger, j'avance, je recule, mais rien ne passe les tentacules.

 

J'en suis bien content de mon nouveau rideau. Y manque plus qu'un canard à ma salle de bain. Un modèle de base hein, pas un avec vibreur, je vous vois venir. Pas envie de finir comme Claude François sous la douche à cause d'un masseur facial. Non, un vrai canard, comme on en trouve plein à Stockholm...  J'ai envie d'y retourner.

Repost 0
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 09:30

Vous le savez (ou pas), la bd, c'est ma grande passion. Alors pour avoir toutes les infos là-dessus, je vous conseille de n'acheter aucun magazine, même pas Bilto. Ben ouais, la presse bd en France, franchement, y a longtemps que j'ai arrêté, depuis la mort d'Ekllipse, une excellente revue qui n'a malheureusement duré que 9 numéros pour cause de brouille avec l'éditeur (si un investisseur passe dans le coin d'ailleurs, ils sont prêts à reprendre la barre). Heureusement, il y a Domino (Domino, Domino), des petits sujets bien beaux (Domino, Domino), il suffit de télécharger (Domino, Domino), 5 minutes et puis c'est prêt...

 

Domino BD, c'est donc une émission sur la bd, en vidéo et en ligne. Ils font des chroniques de quelques albums et une interview d'auteurs. C'est très bien fait, avec plein de pitits effets spéciaux rigolos, ça mérite le coup d'oeil. Et surtout, c'est accessible. Ca s'adresse au plus grand nombre. Pas besoin d'être un geek de la bd pour suivre l'émission, c'est ouvert à tous. Alors toi, gen qui aimerait bien lire des bd de temps en temps mais qui n'ose pas franchir le pas parce que tu n'y connais rien. Toi qui a peur de demander des conseils à un libraire bd (surtout qu'ils sont pas tous bons). Qui aimerait bien avoir des infos sur des trucs bien, va voir. Va chercher conseil auprès des libraires compétents qui tiennent le truc. On peut ne pas être totalement attiré par ce qu'ils présentent, mais au moins, y a pas tromperie. C'est bien présenté, bien mis en scène, bien conseillé. En gros, tu y retrouveras forcément des trucs intéressants dont tu ne soupsonnais peut-être même pas l'existence. Il n'y a pour l'instant que 2 numéros en ligne. Il faut dire que vu les effets et le soin apporté, on peut comprendre que ça prenne du temps à faire. N'empêche que ça mérite d'aller voir.

 

Dire qu'à un moment, j'avais pensé à faire des chroniques bd en video pour le web. Je vous rassure tout de suite, j'aurai pas mis ma gueule dedans. Finalement, je suis bien content que d'autres s'y soient collés, surtout quand c'est aussi bien fait. Donc voila, Domino BD, allez regarder, c'est bon, c'est fin, ça se mange sans faim.

Repost 0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 14:57

Comme tout français doté de droits civiques et en age de consommer de l'alcool (même si je ne me sers jamais de ce droit), on me demande d'aller dimanche donner mon avis pour un nouveau président de la république. Et comme beaucoup d'entre eux, pour l'instant, je suis bien en peine de savoir ce que je vais faire. Enfin pour qui je voterai, parce que ça, je voterai, pas de doute (si je trouve le bureau de vote, bien sur). Et ce moment, je commence à avoir les oreilles qui chauffent (et pourtant, elles ont une forte surface au vent) à force d'entendre parler de vote utile.

 

A cause de l'élection de 2002, il paraitrait qu'il faudrait voter "utile" pour éviter qu'on ne se retrouve avec un second tour du même ordre. Seulement voila, utile pour qui? Si le but du jeu, c'est de rassurer les candidats des grands partis, ça m'intéresse pas spécialement. Il me semblait que le principe, c'était de voter pour celui avec qui on était le plus d'accord. Un vote convaincu, quoi. Je ne dis pas qu'il y en ait un ou une qui m'ait particulièrement convaincu par son programme pour l'instant, mais bon, on va essayer d'aller au plus proche de ce qu'on veut. Si le principe, c'est d'aller vers celui qui a le plus de chances ou celui qui rassemble le plus, à quoi ça sert de faire des élections alors? On prend un sondage ou un coup d'état et ce sera pareil. D'autant plus qu'à mes yeux, les votes pour les "petits candidats" au premier tour m'ont toujours semblé important. Parce qu'ils expriment une opinion, un besoin dont il faut prendre compte par la suite. Si on se tait ou qu'on préfère voter utile, on réprime ces opinions. Et ensuite, on s'entendra dire "ah mais si vous étiez pas d'accord, fallait voter differement". L'élection est l'expression d'un choix sur un programme ou au pire, une personne. Si un frontiste borgne fini au second tour, c'est qu'il aura convaincu suffisament de gens, ce que n'auront pas réussi à faire ses adversaires. Après tout, on a toujours les dirigeants qu'on mérite. Moi, je voterai pour celui qui m'aura le plus convaincu d'ici dimanche, tant pis s'il est "inutile".

 

En tout cas, c'est sur que ce sera pas facile de faire son choix. En plus, j'ai l'impression que quand on est expatrié, on n'a pas le droit aux tracts de campagne et autres programmes. Je sens que je vais y passer mon week-end. En fait, je crois que le plus simple, ce serait vraiment que je vote Batman.

Repost 0