Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 10:08
Benoit S., dont nous tairons le nom pour des raisons d'anonymat, exerce un métier en voie en disparition. A notre connaissance, il est actuellement le dernier pape au monde. Certes, cela lui confère une notoriété non négligeable, mais encore une fois, on peut craindre la disparition d'un de ces petits artisanats d'antan qui faisaient le quotidien de nos ancêtres. Il y a des moments où on se demande vraiment ce que fait Jean-Pierre Pernaud.

Benoit S. est donc actuellement en tournée. Le fait est à signaler car généralement, il sort peu de chez lui. Il faut dire qu'il vient quand même de fêter son 81ème anniversaire. L'amicale des ainés romains a beau proposer de beaux voyages en bus et des concours de pétanque sympa, il a du mal à sortir de sa grotte. Déjà qu'il vit dans un quartier populaire et très touristique, à chaque fois qu'il se met à sa fenêtre, y a un bordel sous son balcon. Mais bon, une invitation à Washington, ça ne se refuse pas. Il a toujours été fan d'Arabesque.
Il a donc été accueilli par Georges Jr, alcoolique repenti reconverti en cowboy. Il est gentil, mais il a un peu tendance à laisser ses jouets un peu partout dans le monde. Ca énerve un peu Benoit, mais comme ils partagent tous les deux une passion pour les instruments de torture romains en bois, il laisse pisser. Et puis Jr pourrait évoquer les apprentis de Benoit qui ont eu un peu tendance ces dernières années à se laisser manipuler le levier de vitesse par des personnes n'étant pas encore en age de conduire. Et ça, c'est vrai que c'est plutôt pas bien. Mais Benoit a une explication: c'est la faute à la télé bien sur. Toute cette violence, toute cette pornographie ambiante, comment voulez-vous qu'ils se tiennent? On leur met quasiment le beurre de cacahouète sur le bout de la bite, c'est pas de leur faute si ça attire les enfants de choeur. Et puis les entrepreneurs locaux essayent de tenir compte de leur conviction mais ça n'aide pas forcément. Que la lumière soit, certes, mais faut pas pousser:


Mais j'aurai quand même tendance à dire que si les programmes télé ne leur plaisent pas, pour éviter les dérapages, Benoit et ses adeptes n'ont qu'à rentrer dans leur pays, au Vatican. Après tout, je crois que c'est le pays de Georges Jr qui a la première fois utilisé le slogan "your country, love it or leave it". Si ça peut réduire l'épidémie d'aphtes dans les groupes de scouts, ce sera toujours ça de gagné.
Repost 0
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 15:28
On le répète pas assez souvent, il arrive parfois à la Poste de faire du bon boulot. Bon, je ne parle pas des files d'attente dans ses agences qui sont devenues une institution internationale. Je ne parle pas non plus de ces facteurs paresseux qui vous laissent un avis de passage alors que vous êtes bien chez vous. Et je me retiens de raler sur le Mario Kart pour ma Wii que j'attends depuis 2 jours. Non, il leur arrive de faire du beau boulot. Comme à Noël.

Rendez-vous compte: s'occuper de toute la correspondance du père Noël, quel dévouement. Tout ça pour apporter un peu de joie dans les yeux des enfants. Ils passeront quelques jours à essayer de décrypter le gentil retour que la Poste aura pris soin de leur transmettre et ce sera sans doute leur plus grande lecture de l'année. On oublie souvent de rapporter l'importance éducative de la Poste et de ses lettres pleins de mots simples ("M... Mou... mouton? _ Non, c'était Félicité, chéri. Ce n'est pas grave, tu feras mieux au prochain mot.").
Et afin de garder les bonnes habitudes, elle a décidé de renouveler l'expérience en cours d'année. C'est comme ça qu'elle va dans les prochains jours aller relever le courrier de Dieu. C'est pas du niveau du Père Noël, mais ça permet déjà de ne pas perdre la main. Les préposés ont donc commencé à prendre place en face du mur des lamentations et à faire la récolte. Bon, cette fois ci, on leur a demandés de ne pas lire les missives, mais on peut s'attendre aux grands classiques: un action man, la paix au moyen-orient, une colonie toute neuve, une barbe luxuriante, le retour de maman explosée par un kamikaze, un coca sans bulle... Du coup, il devrait y avoir moyen d'envoyer des réponses un peu bateau qui conviennent à tout le monde, même si les demandeurs sont internationaux.



Ah, une dépêche viendrait de tomber. On me signale qu'en fait, la Poste ne serait pas impliqué dans ce grand nettoyage. Ce serait le rabbin Rabinowitz (ce n'est même pas une blague, en plus) qui serait chargé de collecter les lettres au père Dieu. Et il ira tout enterrer sous le mont des Oliviers, à la merci du premier profanateur de tombe venu. Décidément, le service public n'est plus ce qu'il était.
Repost 0
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 11:19
Ahlalala; dire qu'une telle amitié est sur le point de flancher. Et pourtant, elles étaient potes depuis longtemps. La France avait été la première à reconnaitre la Chine coco. Elle l'avait même chanté ("Nuit de Chine, nuit caline, nuit d'amouuuurr...."). Et dernièrement, elles avaient établi plein de partenariats très chouettes (on ne dit pas contrat, ça fait commercial, c'est sale). Et là, l'accident bête. Le pin's olympique.



Bon ok, y a aussi un peu beaucoup l'histoire du passage de la flamme à Paris. C'était pourtant festif. Cette espèce de chasse à la bougie, à celui qui la soufflera le premier (me semble qu'il y eut 5 vainqueurs en fait, dont un responsable chinois, un peu pressé). C'était pas méchant. Ils voulaient jouer. J'suis sur qu'ils regrettent déjà. Si. En plus, les chinois n'avaient rien vu. On s'était bien contenté de leur montrer des jolies images de la tour Eiffel en leur disant que la France est magnifique. Mais que voulez vous. Ces salauds d'Internet (c'est pas faute d'essayer de les bloquer) ont dramatisé le truc, et maintenant, les chinois nous en veulent. Ils n'ont même pas vu que les manifestants portaient tous des trucs made in China. Du coup, ils se fachent tout rouge (en même temps, pour des coco...) et ils appellent au boycott. Et c'est les marques françaises qui trinquent, à commencer par Carrefour. Les fourbes d'Internet (encore eux) comment à répandre des rumeurs nauséabondes comme quoi les français, et en particulier Carrefour, soutiendraient le Dalaï Lama. Heureusement qu'il y a des attachés de presse pour remettre les choses au point et dire qu'une grande entreprise comme celle là se garderait bien de soutenir un exilé ou son peuple opprimé. Non, chez Carrefour, on aime l'action chinoise et on le dit. Avec 2 millions de clients et un magasin qui s'ouvre toutes les 2 semaines, on va pas aller s'emmerder avec des moines. Ils n'avaient qu'à consommer un peu plus, même si c'est contre leurs voeux.

Mais bon, le vrai soucis, c'est le badge français. Franchement, aller reprendre un des slogans de l'olympisme et lui adjoindre le nom France alors que tout le monde sait que les jeux seront à Beijing, c'était vraiment pas très malin. Surtout avec un slogan aussi polémique que "Pour un monde meilleur". Il y en a vraiment qui cherchent la merde. D'ailleurs, ils essayent maintenant de la répandre à l'internationale. En même temps, ça peut plaire à des communistes, ça. Du moment que ce ne soit pas un pin's parlant Mao.
Repost 0
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 08:36
J'aime pas trop faire de la pub pour mes collègues blogueurs (oui, nous sommes tous des frères, tout n'est qu'amour et communauté, toi aussi, mets toi à poil et blogue). Je vois pas bien l'intérêt de relayer une info encore et encore et encore. Ca n'ajoute généralement rien. C'est facile.
Bon, pour certaines causes, je dis pas, mais souvent, on tombe dans le nombrilisme d'une bulle de blogosphère (qui est toujours plus grande qu'on ne le pense) qui réclame plus d'attention. Et elle n'a vraiment pas besoin de moi pour ça. Alors d'habitude, je passe outre et je continue mes pitites bêtises sans intérêt.
Mais comme aujourd'hui, j'avais pas prévu de bloguer, tant qu'à faire une note, autant qu'elle soit facile.

J'aime bien Vinvin. Pas parce qu'il est populaire, je pense qu'il y en a qui le sont plus que lui, ça ne présente que peu d'intérêt. Et ce, même s'il passe à la télé. Je suis sur qu'il a même pas le numéro de Monica ou d'Adriana. Non, je l'aime bien parce qu'il essaye des choses. Pas toujours bien, mais des fois oui. En plus, il a le fol espoir que le web soit le media d'avenir, au delà de la télé (ou à côté, j'ai pas bien tout suivi non plus). Et parfois, il réussit à le démontrer. Ce matin, il a posté son nouveau show (tout en anglais, sorry). Et j'aime bien alors je fais suivre:



Et pour ceux qui voudraient réagir sur le sujet, ils peuvent toujours le faire chez lui ou sur le nouveau blog consacré au show, The great village. En espèrant que lui et sa collègue Gisèle continuent ce bon boulot.
Repost 0
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 15:15
Ca y est. C'est demain.

Jusqu'ici, c'était facile. Tout semblait se faire à la cool. On pouvait prendre son temps. Et puis c'était pas trop compliqué. Une promesse à signer ici. Une demande à signer par là. Et c'était à peu près tout. Tout ça me semblait encore très loin. Et puis ces 2 dernières semaines, précipitation.
Préavis à envoyer, devis à réclamer, dossier à accélerer, notaire à rassurer. Et demain, le début de la fin. Demain, je signe l'endettement sur 20 ans. Je m'engage. Je ne pourrai plus en sortir. Bon, ça fait un moment que je ne peux plus en fait, mais jusqu'ici, je pouvais encore prétexter des portes de sorties, fussent-elles bidons. Au pire, ça m'aurait couté l'avance, je m'en serai remis (mon banquier peut-être moins). Mais demain, tout ça, c'est fini. J'en prends pour 20 ans. Vous me direz, quand c'est bien, on a toujours 20 ans. Mais quand même. A partir de là, les choses vont s'emballer. Il faut que je pense aux cartons, aux camions, aux fermetures, ouvertures et déménagements de comptes. Il faudra que j'aille trainer mes guêtres aux services communaux et je ne suis pas sur qu'il me reste assez de congés pour ça. Embaucher un entrepreneur, essayer de caler le début des travaux avec la date d'obtention des clés.

Je crois que c'est ça le plus frustrant. Demain, je me colle un boulet de 2 décennies et je n'aurai pour l'instant rien en retour. Encore 3 semaines à attendre avant de rentrer dans le club des nantis. On a beau me dire qu'en Belgique, c'est plus intéressant d'être endetté à cause des réductions d'impots, j'ai du mal à avaler le suppositoire.
Repost 0
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 09:45
J'aime peu les couleurs. En tout cas celles qui flashent. A porter j'entends, sinon, je m'en fous un peu. A une époque, j'étais très noir pour mes fringues. Aujourd'hui, j'oscille entre le gris chiné (c'est à la mode, la Chine, il parait) et le beige. Des trucs très neutres quoi. Je n'irai pas jusqu'au taupe prononcé, mais y a de l'idée. Sauf pour mes t-shirts, évidement. Et pourtant, le week-end dernier, je suis allé m'acheter des chaussures jaunes.


Pourtant, elles sont pas moches, mais j'ai du mal à m'y faire. Je les ai prise parce que j'avais vraiment besoin de chaussures et que le modèle est exactement ce que je cherche, à la couleur près. Bon, on est loin du fluo, mais ça reste jaune. Et c'est là que je me rends compte que je ne suis pas une fille, malgré ce que beaucoup cherchent à affirmer. En effet, ces chaussures, je les vois jaune.
Or, comme la plupart des mecs qui ont déjà discuté avec des filles le savent, l'oeil féminin est différent. Elles voient ou croient voir des trucs qui n'existent pas. Elles sont persuadés d'avoir vu des inclinaisons qui n'en sont pas. Et ça marche aussi pour les couleurs. Là où tout personne normalement constituée verra du rose, elles chipoteront entre le saumon clair et la framboise écrasée. Apparement, le taupe aurait plusieurs nuances, alors que tout ça reste couleur marron, pour ne pas dire crotte. Il y en aura même pour vous trouver une différence entre le mauve et le violet. Ou pour dire que mes chaussures sont couleurs sable clair. Alors qu'il est évident qu'elles sont jaunes.

D'un coup, je me sens confirmé dans mes chromosomes Y. Et ce, même avec mes chaussures jaunes. J'ai de nouveau foi dans mes poils. En plus, je pense que mes shoes vont se salir rapidement, devenir bien sombres et tout, et j'aurai encore un peu moins de doute. Mais c'est pas pour autant que je laisserai les gens marcher dessus. Parce que si vous cherchez pour du trouble, vous êtes venus à la place de droite.
Repost 0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 15:25
Bornéo, c'est un peu une réserve à miracles de la nature qu'on aurait pas encore fini de vider. Chaque fois qu'on l'ouvre, hop! une nouvelle merveille. Enfin, merveille... phénomène plutôt. C'est un peu comme une boite de pétri géante. C'est par là qu'on peut voir où va l'évolution quand on ne la regarde pas de trop près.

Et l'évolution, elle est à la respiration par la peau. Vous me direz, c'est pas nouveau, y a déjà pas mal de bêtes qui font ça. Mais là, c'est entièrement par la peau, finis les poumons. C'est les marchands de déo qui vont faire la gueule. Ca fait jamais plaisir de voir qu'on s'est trompé pendant des années. Ils croyaient combattre la transpiration alors qu'il s'agissait juste d'un problème de mauvaise haleine. Décidément, elle est joueuse, l'évolution.
On vient donc de découvrir une grenouille sans poumons. Equipée pour combattre le crime et tout. Les malfrats pourront toujours tenter de la noyer ou de l'asphyxier, aucun soucis. En plus, elle a une super tenue de camouflage. Elle est toute plate et mouchetée comme un galet, totalement invisible dans un torrent.


Je vous le dis, sur le marché de la super-grenouille, Yoda a du soucis à se faire. Je trouve qu'elle a quand même la super classe, Barbourula Kalimentanensis (c'est son identité secrète). Vivement qu'on en importe et qu'on les irradie un peu. Après, je me fais mordre, je récupère des super-pouvoirs et je gobe spider-man. Trop la classe.
Repost 0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 09:56
Hier, avec une autre spécialiste du temps perdu qu'on ne rattrape plus, on se posait des questions sur certains jours de la semaine. Enfin, on s'interrogeait plus particulièrement sur le jeudi, mais bon... Vous savez ce que c'est, on dort dans le train, on réfléchit un peu en allumant la télé (enfin, c'est surtout en l'éteignant qu'on a réfléchi), et bon, tous les autres jours y passent. Enfin ça reste quand même la faute du jeudi.



J'en parle pas trop ici, pour pas dire quasi jamais, mais je vous surveille. Oui, toi lecteur, je t'ai à l'oeil. Je sais d'où tu viens, je sais ce que tu lis, je sais où t'habites. Quand je mets une photo de femme à poil (c'est pas souvent, ok), je sais où tes yeux se posent en premier. En cherchant un peu, je dois même pouvoir déterminer la couleur de ta pitite culotte et son état de décomposition. C'est beau les progrès de la technologie. Enfin, pas tous. Toujours est-il que je constate que le jeudi, quasi systématiquement, tu es moins nombreux. Un peu comme un samedi, sauf que là, ça se comprend. Et pas que sur les blogs, un peu partout. La gare est déserte le matin, les rues sont un peu plus vides. Ca sent presque les vacances.
Du coup, on s'est interrogé. Pourquoi le jeudi? Et après moultes réflexion, je crois qu'on est parvenu à une explication peut-être pas plausible, mais au moins satisfaisante. On en a déduit que le jeudi, ce doit être le seul jour de la semaine où les gens travaillent vraiment. Il partent plus tôt le matin, vagabondent moins, trainent moins en ligne et comme ils vont dans les soirées étudiantes le soir, on ne les voit pas trop là non plus. La productivité de la semaine serait concentrée ce jour là. Après tout, le lundi sert à se reposer du week-end et à raler. Le mardi, il est encore un peu tôt pour se lancer. Le mercredi, jour des enfants, on se rappelle comment c'était bien de rien foutre quand on était jeune. Et le vendredi, faut préparer son week-end.

Du coup, je trouve que l'européen moyen est quand même super productif. A réussir à concentrer le travail d'une semaine ou presque en un seul jour, c'est une belle performance. Mais du coup, je me dis qu'on devrait peut-être aménager la semaine. Pour ma part, je proposerai la suppression du mardi. C'est clairement un jour qui ne sert à rien. Ou alors, le transformer en week-end de milieu de semaine. Je ne lui vois pas d'autre utilité.
Repost 0
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 15:11
Amateur de versions originales, réjouissez vous. Alors que partout, certains s'attachent encore à la traduction et au doublage, l'Europe pense à vous. Finies les approximations. Finies les incompréhensions. Enfin, vous allez pouvoir comprendre ce que racontent les gens du 13h, les gagnants du Millionaire et Dany Boon. La révolution est en route.

Le projet du parlement européen est donc d'imposer le sous-titrage sur toutes les émissions. Bon, évidement, ça ne concerne que les télés publiques. Et j'en vois déjà certains gueuler sur le fait qu'ils ne paient pas une redevance pour lire. Pourtant, y en a un bon paquet à qui ça ne ferait pas de mal. Pensez à tous vos enfants qui absorberont de manière inconsciente une orthographe correcte (on y croit). Pensez à leur progrès en lecture et en langues. Quand je vois que certains se considèrent déjà bilingue en français (langue msn et langue de dictée), je me dis que ce ne sera peut-être pas perdu. Et puis ça forcera à passer à la vo pour les films. La grande vadrouille en vo sous-titrée, c'est quand même autre chose.
Alors évidement, le soucis, c'est que ça va faire disparaître les émissions en direct. Pas facile de taper au rythme de la parole. A moins vraiment de faire des efforts considérables dans la reconnaissance vocale, mais là, j'y crois moyen. Du coup, fini les espaces de liberté à la télé. Adieu les dérapages, qui disparaîtront au montage et ne seront visibles (et encore, pas tous) qu'au seul moment du bêtisier de fin d'année. Fini les Droit de défonce (même si ça fait un moment ça) et autres matchs sportifs en direct (à moins de truquer bien sur). Fini Tartata (encore que pour les paroles de chansons, ça devrait aller).

Enfin bon, de toutes façons, la proposition du parlement est non contraignante. Elle n'est même pas sûre d'être approuvée par l'ensemble des députés européens. Je suppose qu'ils attendront de voir ce que ça donne avec la BBC qui va tenter l'expérience dès ce mois ci. Mais bon, comme ça devrait favoriser les pornos, ça devrait passer au final, je pense. Ben oui, tout le monde sait bien que dans les pornos, c'est les dialogues qui font tout.
Repost 0
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 09:57
Depuis qu'elle a accidentellement tué son chat, Dina, bien que malheureuse, produit un pitit show quotidien. Je ne sais pas, le traumatisme a du débloquer quelque chose en elle. Bien évident, ce n'est pas quelque chose de formel, mais tous les jours, j'ai le droit à l'information incongrue made in Dina. Je ne sais pas si je dois vraiment l'encourager. C'est parfois quand même désolant.

Hier, elle nous montrait son nouveau piercing. Fort heureusement, il était placé sur son nez. En bonne ado goth de 54 ans, elle aime bien tout ce qui brille. Du coup, son nouveau bijou est une pitite salamandre ornée de brillants, probablement en zyrkon, voire en plastique poli. Elle adore les bêtes. Mais tout ça n'est rien face aux piercings indiens. Ahhhhhh la qualité indienne, c'est quand même autre chose. Elle en a même commandé sur eBay. Attends, ça va être la totale classe lors de son prochain passage chez le coiffeur.

Ce matin, elle m'appelle à venir voir son poste. Et là, j'ai droit à tout ce que j'essaye d'éviter sur le web, à savoir une powerpoint rose avec plein de photos de chatons. Réussissant à m'extirper à cette vue en prétextant une allergie, je n'ai plus droit qu'à ses commentaires. Mais c'est du haut niveau. Evidement, ils sont kro mignons, vraiment trop trop beaux. Un collègue lui a envoyé les photos pour qu'elle se choisisse un nouveau chat, sans doute qu'il les a trouvé sous un escalier. Alors elle hésite. Ils sont tous tellement choupis. Elle préfèrerait une femelle, mais il n'y en a qu'une et elle sait pas laquelle. De toute façon, ils sont tous trop beau. Et peu importe la couleur, en fait. Elle préfèrerait qu'il ait une robe sombre, mais l'amour n'a pas de couleur, comme elle le rappelle au donateur généreux.

En tout cas, ça lui soigne le deuil. On hésite à l'informer que le temps qu'elle puisse récupérer un des chatons, après leur sevrage, ça tombera pile pour son départ en vacances. Prendre un chat pour l'abandonner tout de suite, ce serait dommage quand même. Surtout que ça ne se mange même pas ces saloperies, parait que ça a un gout de lapin. Beuuuh.
Repost 0