Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 00:00

Quand j'étais pitit, ma maman me faisait souvent un gateau à rien, aussi appelé gateau de Savoie. Et puis après, j'ai appris à le faire, parce que c'était facile et quand même bien bon (surtout la pate pas cuite en fait). Aujourd'hui, quand je dis que je sais faire ce gateau à rien, on me le réclame. J'ai l'impression que ma maman n'était pas la seule à pratiquer le gateau de Savoie. Moi qui croyait détenir un secret de famille. Enfin bon, plutôt que de m'amuser à devenir papy Brossard, je vais vous faire profiter de la recette pour que vous puissiez le faire vous-même.

 

Donc, pour le gateau de Savoie à la sarthoise, il vous faut d'abord un certain équipement. Un saladier, pour contenir la pate. Un fouet (pas électrique, ni en cuir hein) ou mieux, une cuillère en bois (oui, c'est mieux, vous comprendrez pourquoi plus tard). Un verre genre verre de cantine avec ton age au fond ou verre à moutarde. Une cuillère à soupe. Un plat rectangulaire qui va au four.

Ensuite, il vous faut les ingrédients. Alors, il vous faut 2 oeufs. Deux verres de sucre en poudre. Trois verres de farine. Un sachet de levure. Un sachet de sucre vanillée (ou une grande cuillère pour ceux qu'ont po de sachet) ou tout autre truc qui donne un peu de gout pour remplacer (genre de l'extrait d'amandes amères (mmmhhh)). Une pitite bouteille (ou brique) de crème liquide. Eventuellement, un peu de lait. Et du beurre (pour beurrer le plat, donc ça compte pas vraiment).

 

Alors, dans le saladier, vous cassez les oeufs. Vous enlevez les coquilles, ce sera mieux. Et vous les battez, les fouettez, les liez (oui, lier, c'est pour la crème, mais je dis ce que je veux). Une fois que tout ça est bien liquide, vous versez le premier verre de sucre. C'est important de verser et mélanger chaque verre un par un, ça fait une pâte plus jolie. Donc vous mélangez bien. Quand c'est fait, vous versez le deuxième verre de sucre. Et vous touillez énergiquement. Normalement, vos oeufs doivent blanchir un peu, si vous faites ça bien. Après ça, vous versez le premier verre de farine. Comme les oeufs, c'est bien liquide, ça ne pose pas trop de problème à ce niveau là. Vous mélangez bien tout pour éviter les grumeaux, et vous mettez la levure. Pareil, comme à chaque ingrédient, on touille, on tourne, histoire d'avoir un truc un peu homogène. Deuxième verre de farine. Là, ça commence à se compliquer, mais normalement, vous devriez réussir à tout bien mélanger. Ajout du sucre vanillé (ou une petite cuillère d'extrait d'amande d'amère, au choix). Fouettage et troisième verre de farine. Là, ça devient compliqué. Ca fait les bras, on se bat. Et c'est là que c'est plus facile avec une cuillère en bois qu'un fouet. Normalement, on arrive à faire une pâte. Compacte mais une pâte quand même. Ceux qui ont un peu de mal, vous pouvez mettre un peu de crème pour réussir à fouetter le tout. Le plus dur est fait quand vous avez cette pâte là. Il ne reste plus qu'à ajouter en plusieurs fois la crème, pour liquéfier le tout. Le but est d'avoir une pâte qui coule, plutôt qu'elle ne tombe. Là, c'est un peu au jugé, mais si vous trouvez que c'est un peu trop épais, vous pouvez toujours finir avec un peu de lait.

 

Votre pâte est prête, il n'y a plus qu'à mettre au four. Vous versez le tout dans votre plat rectangulaire préalablement beurré. Ensuite, vous enfournez tout ça à 170, 180°C environ, pendant 45 minutes. Là pareil, c'est un peu au jugé, pour la cuisson. Quand il est bien marron, c'est qu'il est prêt, en général. Pendant ce temps là, vous pouvez prendre la grande cuillère pour lécher les restes de pâte dans votre saladier (miam).

 

Ah, ça ne vaut pas le gateau aux yaourts de ma tata, mais c'est bon quand même. Et puis c'est facile à faire et ça permet toujours de briller en société. C'est toujours agréable de pouvoir placer le fameux "Ca vous plait? C'est moi qui l'ait fait!".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Naweug 10/01/2007 16:06

C'est malin ça, ça me donne envie de prendre un goûter du coup >) !

cubik 10/01/2007 12:42

Kir> tu le mets sur les parts, quand le gateau est cuit. J'ai testé ce we, ca tape grave
Kuk> me semble que c'est po la première :p

Kuk 10/01/2007 11:52

Le nut', c'est dégueu... Lire une recette de cuisine sur ce blog, c'est quand même fabuleux, je trouve :o)

Kir 09/01/2007 23:39

Et le nut', on le met quand, le nut' ?

Cécile 09/01/2007 18:17

 allez, dans la semaine je fais un essai et meme je prends une photo :)