Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 00:00

En ce moment, le truc qui fait du bruit en Belgique, c'est la délocalisation d'une partie de l'usine VolksWagen de Bruxelles vers l'Allemagne. Au passage, perte de 4000 emplois directs, 13000 en comptant les emplois indirects. Au début, je me suis dit que c'était encore mes cimetierres indiens qui agissaient, vu que j'ai eu droit à des fermetures un peu partout où je suis passé. Mais pour le coup, j'en suis pas sur. S'il y a bien un truc qui se mondialise bien, c'est la misère.

 

Alors bien sur, y en a toujours qui sont mieux pourvus que d'autres. Je crois qu'au niveau misère, l'Afrique n'a rien à envier au reste du monde. Et c'est pas ces quelques chiffres rassurants indiquant que l'usage du préservatif a presque triplé en 8 ans chez les femmes africaines qui nous feront croire le contraire. Ou même le Vatican qui annonce qu'il va peut-être approuver l'usage des capotes. On a envoyé tous les problèmes et les misères du monde en Afrique, ils n'en manquent pas. Mais la mondialisation est en marche. Et du coup, on retrouve quand même de la misère par chez nous maintenant. Comme ces 11 millions d'étazuniens qui meurent de faim. Ah pardon, on est aux usa, on parle correctement. Ils ne crèvent pas la dalle, ils ont "une sécurité alimentaire très basse". Avant, on disait une "insécurité alimentaire provoquant la faim", mais c'était pas très gentil, voyez? On peut quand même avoir des miséreux et rester digne.

Ou alors aussi comme les malades du sida, toujours plus nombreux. Même si la capote se répand en Afrique, 65% des nouvelles contaminations arrivent quand même encore chez eux. Mais ils ne sont plus seuls. Les chiffres vont bien. Recrudescence de nouveaux infectés un peu partout. En occident riche, ça n'augmente pas, mais ça ne baisse pas non plus. Comme quoi, les campagnes de pub ne servent plus à grand chose.

 

Ca doit être ça qu'on appelle la globalisation des marchés. Réussir à avoir des malheureux partout. Vivement que le marché de la misère soit côté en bourse, histoire que ça s'harmonise un peu quand même. Que ce soit pas toujours les mêmes qui en profitent. Salauds de pauvres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mosquito 23/11/2006 11:52

"...le Dr Mohamed Ali, de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)... "
Il était pas mort lui? Apparament non, bientôt on va retrouver Elvis (The king of une république bananière), Monroe et Garcimore (plombier: "hihi cha march pas hihihi" - enculés de plombiers)
 

Phil 22/11/2006 15:56

Je constate que ça te donne de l'appetit , tout ça.