Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 00:00

Le week-end a été rude. Après un départ pas facile, compliqué par ma poisse légendaire (selon certains avis autorisés, j'aurai un ancien cimetière indien dans les poches), il a fini par être très bon à partir de samedi soir. Toujours est-il qu'il a été un peu exténuant. J'en dors encore un peu. Et c'est dans ces moments là qu'on apprécie le calme campagnard.

 

En arrivant sur Bruxelles hier soir, j'ai eu la bonne surprise de constater depuis le train, le relatif désert présent dans les rues. J'avais oublié que c'était la journée sans voiture. Et contrairement à d'autres grandes villes qui organisent ce genre de choses en bloquant seulement deux grands axes, ici, c'est toute la ville qui était interdite aux autos. A l'exception des taxis et des transports en commun (qui étaient gratuits et plus nombreux pour l'occasion), ça fait tout bizarre de voir ces rues entièrement vides. C'est calme. Ca fait du bien. Les dirigeants bruxellois parlent de multiplier ces journées, je ne peux qu'être supporter. Déjà que Bruxelles me fait l'impression d'un village ayant les avantages d'une capitale, ce ne serait que bonheur sans les voitures partout. La capitale à la campagne en somme.

 

Ce qui ne veut pas dire que la campagne ait forcément besoin de la capitale pour être bien. Et pour ceux qui en douterait quand même, voici un exemple probant de choses qu'on associe trop souvent aux grandes villes: mesdames et messieurs, voici Kamini. Kamini, c'est le rappeur de Marly-Gomont. Eh ouais, fini Paris et St Denis, fini Marseille et les calanques, faites place au rap agricole. Il est temps de confisquer les jouets de cette élite de banlieue parisianiste qui croit que la culture passe forcément par les cours de béton. Le rap est à tout le monde, y compris les éleveurs de vaches. Alors total respect à Kamini et à son bon flow de Marly.

 

En attendant que Kamini devienne une star, même à Paris, je crois que je vais aller me recoucher et rêver à ma noix de jambon fumée, de la ferme aussi. Un rêve cochon, en somme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bière bremier 19/09/2006 19:18

Ca fait deux jours que je le passe en boucle. C'est terrib'

Ardente 18/09/2006 10:40

Excellent ! Merci pour le lien, la noix de jambon, le portage de paquets au marché, tout ça...