Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2006 1 07 /08 /août /2006 00:00

Un des souvenirs que j'ai ramené du week-end au sud, c'est des coups de soleil. Ca me fait tout bizarre, vu que j'ai du choper mon premier vers l'age avancé de 25 ans. Et encore, rien depuis. Et pourtant, je n'ai pas toujours eu le teint d'aspro qui me caractérise aujourd'hui. Quand j'étais pitit, je passais mes journées dehors et je bronzais facilement. C'est donc une presque tout neuve expérience que je teste aujourd'hui.

 

Ce qu'il y a de bien, c'est que ça me brule pas autant que je m'y attendais. En plus, je les sens pas tous. Ou alors, j'ai confondu des piqures de moustiques avec des coups de soleil, ce qui n'est pas exclu non plus. Non, il y en a que je ne sens pas, certains qui me gratouillent (aux pieds) et puis surtout, ceux qui me picotent, aux genoux. Ceux là, je les sens bien. Dans l'avion hier, j'étais très conscient de l'existence de mon pantalon à ce niveau là. Mais ça ne brule pas vraiment. Ca picote certes, ça chauffe bien ce qui est d'ailleurs plutôt agréable ici, ça tire un peu sur la peau quand je bouge, mais ça ne brule pas. J'en viendrai presque à les apprécier. Bon, faut dire aussi que mise à part les hotesses de l'air un peu chahutées par un troupeau de momes en pleine transhumance aérienne et apeurée, personne ne m'appuie dessus non plus. Ca doit sans doute aider.

 

En tout cas, je présente une belle face rouge aujourd'hui sous mes vêtements. Ca m'apprendra à vouloir faire comme les espagnols en Espagne, c'est à dire rester au bord de la piscine plutôt que de rentrer dedans. J'aurai du me douter que des gens qui ne connaissent ni les knakis, ni la vraie mayo, ni même les frites ne sont pas dignes de confiance.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Folie Privée 07/08/2006 21:32

J't'avais prévenu !