Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2006 4 06 /07 /juillet /2006 00:00

Juste une petit anecdote de bureau, qui aura au moins eu le mérite de me faire rire (et au bureau, c'est pas souvent).

 

J'ai une collègue que nous appelerons madame Nasco pour l'histoire (comprenne qui pourra). Madame Nasco se croit donc investie d'une mission. Elle veut controler les actions de l'équipe dans laquelle elle est, au même rang que les autres. Et elle a donc décidé d'être l'interface avec une autre grosse entreprise avec lesquels ils travaillent. Et donc, relations assez formelles, même si c'est eux qui bossent pour nous pour l'instant (ça va? tout le monde suit?). Donc, ce jour là, Madame Nasco devait appeler ce gros partenaire pour donner des consignes. Le genre de coup de fil où on se donne un air important et sentencieux. Donc, Madame Nasco porte un petit tailleur de rigueur pour téléphoner, et demande de silence dans le bureau que nous partageons à plusieurs. A priori, on n'est pas un bureau de fou-fous donc la précision n'était pas vraiment utile, chacun étant absorbé par son pc.

 

"Bonjour, c'est Madame Nasco. Oui j'appelle pour les consignes.

(...)

_ Alors il va falloir être très attentifs, là. On parle de sécurité, c'est très important. C'est presque une question de vie ou de mort.

(...)

_ Il faut que vous soyez plus vigilants. On a relevé beaucoup trop d'erreurs en passant derrière vous. C'est un sujet grave, vous savez.

(...)

_ Bon, vraiment, je vous le rappelle encore une fois: vigilance! Eh bien au revoir. Bisoux"

 

Là, le temps s'arrête. Les têtes du bureau se relèvent. Tout le monde est conscient qu'un truc pas normal vient de se passer. Gros blanc. Madame Nasco voit tout le monde la fixer, en même temps qu'elle commence à reposer le combiné et se rend compte de ce qu'elle vient de dire.

 

Tentative désespérée de ratraper le coup en reprenant le combiné à tout allure.

" Euh non, c'est pas...."

 

Il n'y a déjà plus personne au bout du fil. Gros fou rire moqueur dans le bureau. Madame Nasco essaye de se rassurer en disant qu'ils n'ont probablement pas entendu. Ici, ceux qui ne lui prêtaient pas attention ont bien percuté. Donc tout le monde doute que celui qui écoutait n'ait rien capté. Depuis, elle ne nous a pas reparlé de ce partenaire. Et elle essaye de prendre ses appels perso sur son portable. Enfin, elle a essayé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cubik 07/09/2006 15:23

tout bêtement parce que le titre de Carlos que j'ai piqué n'en contenait pas (on a les références qu'on peut) >)

patricia 07/09/2006 15:15

mais enfin , pourquoi as tu mis un "x" à bisou ?
( la fille super tatillone)

Peg 22/06/2006 16:07

aaah l'ere des Bernadettes...

Susie 21/06/2006 21:43

:D
Alors pour moi c'est l'inverse.. C'est quand je décroche mon téléphone perso qu'il m'arrive de décliner mon matricule et le nom de ma boîte :o)