Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 16:52
Ce soir, la plupart l'auront remarqué, c'est mardi. Et chez moi, le mardi, c'est Blue Bayou (395 Chaussée de Louvain à Bruxelles, bon, copieux, pas cher). Oui je sais, ça fait un peu sale habitude, mais c'est une tradition qui me reste du temps où je gachais quelques soirées par semaine à tenter d'apprendre le kreukreu. Et donc, ce soir, ce qui est spécial et qui mérite donc que je le signale, c'est que l'autruche est de retour au menu. Depuis que l'établissement s'est spécialisé dans la grillade, la chef avait un peu eu tendance à l'oublier. A force de réclamations, elle revient. Et c'est cool, parce que l'autruche, c'est bon.


C'est un peu comme une dinde géante avec un gout de filet de boeuf extra-fin. En gros, ça déchire sa maman. Surtout quand elle expulse l'oeuf, bien sur, mais même encore après.

Mais quand même, plus je la regarde, cette autruche, et plus je me dis que c'est quand même dommage. Oui, la viande est excellente. Bien sur, la récolte de plume de cul, ça a son charme. Mais quand même. Imaginez s'il y avait eu une culture du fromage dans les pays accueillant la bête. Un couteau à fromage en ergot d'autruche, ça aurait quand même eu une sacrée classe, non? Et puis là, on aurait pu prendre des vraies tranches de claquos, parce que l'engin, ça aurait été un autre format que l'opinel de papy. Il y a des folklores qui mériteraient presque d'être exportés, tiens. Presque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires