Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 10:37
Ah il est fort, ce Michel Daerden. En plus d'être le ministre belge le plus connu du monde ou presque pour ses prouesses vinicoles, j'avais entendu dire qu'il était un des ministres les plus efficaces dans le travail. Et il le prouve encore aujourd'hui. Ou en tout cas, son ministère. Une belle leçon à suivre.

Alors voilà, quand vous avez peu de sous chaque année mais que vous voulez réduire les morts sur la route, comment vous faites? Facile, vous achetez ce que vous pouvez pour la prévention, au fur et à mesure et après, on économise pour l'étape suivante. Une méthode somme toute logique et qui a déjà fait ses preuves, y compris chez les ménagères de plus de 60 ans. A l'équipement belge, on a en tout cas choisi de faire comme ça. En l'an 2000, les radars étaient chers, le budget limité, mais il fallait faire quelque chose pour la sécurité routière. Alors on  n'a pris que ce qu'on pouvait s'offrir en attendant. Des boitiers de radars ont donc été installés, vides, sur les autoroutes de Wallonie. Comme de toute façon, il en faut pour protéger le matériel, et qu'ils ont un impact dissuasif de par leur seule présence, c'était plutôt pas mal vu.
Mais c'est cette année que le ministère en charge sort son deuxième effet kiss cool. Après quelques années d'économies, il est enfin temps de mettre les radars en place. Sauf que voilà, petit soucis. Il semblerait que les boitiers soient trop pitits pour accueillir les engins. Autrement dit, il va falloir en mettre des nouveaux. Et c'est là que c'est beau. Parce que bon, ce serait quand même bête de virer ces boites qui font ralentir des gens pour en mettre une pleine à la place. Non, tu laisses les vides, tu mets des pleines et là, les Schumarer du dimanche ne savent plus où ils en sont. Et hop! des pv qui remplissent les caisses des inattentifs. Et hop! réduction drastique du nombre de morts sur la route.



Ah vraiment, il est fort, Michel. C'est juste dommage qu'il ait pas prévu plus tôt le coût des nouveaux abri-radars. Comme quoi, être alcoolique n'est pas toujours une fatalité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires