Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 09:59
Un jour, on est venu lui installer le tunnel. Ca faisait des années qu'il trainait sous son pont, du moins, quand la police ne cherchait pas à le déloger. Il n'avait encore jamais vu ce genre de construction. Faut dire que le telectroscope est assez unique. Et donc, il voyait l'autre bout du tunnel. Ces gens à un quart de terre qui payaient pour voir son dessous de pont. Evidement, ce n'était pas pour lui qu'ils regardaient, il n'était au mieux qu'un élément du décor. Et puis le Brooklyn bridge a un certain attrait. Lui, il se contentait de ne pas se faire trop remarquer, histoire qu'on ne vienne pas lui demander de bouger parce qu'il n'était en tenue de soirée ou sur la liste v.i.p..
C'était rigolo, tous ces gens qui passent faire coucou. Tous contents de pouvoir faire les mimes pour d'autres à des milliers de kilomètres pendant juste quelques heures par jour. Un défilé de touristes virtuels. Ca ne le changeait pas beaucoup, mais au moins, ceux la faisaient moins de bruit. Et tu pouvais facilement les éviter, tout confinés qu'ils sont dans leur tube de métal. Mais bon, il continuait à regarder, fasciné par ce théatre muet.

Et puis, il y avait Rose. Evidement, il ne connait pas vraiment son nom. C'est pas faute d'avoir essayé de le lire sur son badge, mais il est vraiment trop petit à l'écran, et il ne peut pas trop s'approcher non plus. C'est elle qui accueille les gens à l'autre bout du tunnel, avant qu'ils ne se laissent aller à leur fantaisie. Toute la journée, à présenter l'objet aux gens, à expliquer, sourire... Il la trouve jolie.

Peut-être qu'un jour, il réussira à approcher. A se montrer dans la longue vue. Peut-être même qu'au bout d'un moment, elle le reconnaitra, comme il la reconnait maintenant. Peut-être qu'elle pourra profiter des moments de creux pour qu'ils se voient. Une sorte de cache-cache se mettra peut-être en place. Il essayera de la faire rire. Sans doute qu'ils s'amuseront. Il fera tout pour, en tout cas.
Peut-être même qu'il y trouvera la motivation suffisante pour accepter le moindre boulot, et pour économiser. Pour pouvoir passer la voir de plus près, plus souvent. Peut-être même qu'il réussira à s'offrir le voyage jusqu'à Londres. Il ira la retrouver de son côté de l'appareil. Il entendra enfin sa voix, surement douce et gentille. Et qui sait ce qui adviendra ensuite.

Enfin, peut-être... Il sait bien que c'est sous les ponts que naissent les contes de fées. C'est là qu'on a le plus tendance à les croire. Mais c'est rarement de là qu'ils se réalisent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Donio 28/05/2008 14:29

Ouh, c'est tout beau et poétique ce que tu nous écris, je vais pas gâcher cette note par un commentaire bassement matérialiste moi tiens.

erienne 28/05/2008 11:18

J'aimerai bien savoir combien de gens ont vraiment cru que c'était un tunnel avec un système de miroirs ...