Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 15:17
On peut dire ce qu'on veut, le capitalisme a quand même du bon parfois. Hormis la multiplication des établissements de gastronomie pratique, l'éclosion de la télé-réalité qui a permis la libéralisation du porno aux heures de grande écoute et la relance des sectes en tout genre, on peut aussi trouver d'autres avantages de grande envergure. Tenez, par exemple, l'évasion fiscale. En voilà un concept qu'il est beau.

Tout d'abord, rendons ici hommage à celle qui fut sans doute une des pionnières en la matière. Enfin, j'en doute, mais comme elle est morte hier, on va faire comme si. Irena Sendler a beaucoup fait pour l'évasion fiscale au XXème siècle. Bien qu'assistante sociale (je sais, certains mots font peur), elle avait parfaitement su saisir l'innovation du capitalisme mondial encore balbutiant. Je ne sais pas si vous vous rendez bien compte des prix pour les oeufs de juif sur ebay en 1940? Un succès plus grand que les pokemons, pour sur. Avec, bien sur, la possibilité de faire fructifier l'investissement en les élevant dans les milieux de la finance par la suite. Il faut dire que le produit était rare et les pitits commerçants très demandeurs. Et puis il fallait oser se lancer dans une entreprise d'export mondial, à l'époque. Une entreprise visionnaire, vraiment, justement récompensée en 1965 par le mémorial de Yad Vashem.
De nos jours, son exemple reste très suivi. En tout cas, pour ce qui concerne l'évasion fiscale. Pour les enfants, on s'est rendu compte qu'on pouvait faire sans. Ou alors, ça finit en arche de Zoé. Grace à ce mécanisme financier, les nantis, dont je fais désormais partie (on peut être pauvre et nanti à partir du moment où on est propriétaire), peuvent économiser une bonne centaine de milliard d'euros tous les ans. C'est toujours ça que les pauvres n'auront pas. D'ailleurs, c'est le cas. Alors bien sur, les pays riches ne peuvent pas donner autant pour compenser. Bien sur, ça permettrait de couvrir 3 fois les objectifs du millénaire de l'ONU, qui pour l'instant creusent leur tombe. Mais bon, ils n'ont qu'à se mondialiser un pitit peu. Ou apprendre à chanter.

Pour ma part, je crois que j'ai pris mon évasion fiscale un peu à l'envers. Effectivement, je ne paie plus d'impots en France, mais j'en paie environ 3 fois plus en Belgique. Et encore, je contribue moins que l'indigène. Je ne suis même pas sur qu'un exil monégasque serait rentable. Ah ben oui, tout le monde ne peut pas être Bono, Lewis Hamilton, Johnny ou Florent Pagny. Comme quoi, il fait quand même parfois bon être pauvre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cubik 14/05/2008 13:23

le méchant> fais gaffe, il te les réclameront ptet l'an prochainerienne> pour etre preleve a la source, il faudrait que je sois payé en belgique, ce qui n'est pas le cas. Mais ca revient à peu pres au meme qu'etre mensualisé. Ca ne fait pas moins malLargentula> lapin comprisPhil> pas au loto, a l'euromillion... un minimum de classe quoi

Phil 14/05/2008 10:44

Tant que tu joues au loto , ça va ; t'es toujours un fumier de pauvre .

Largentula 13/05/2008 17:42

Je ne suis pas du tout fan de ménage ménage !

erienne 13/05/2008 16:35

L'impôt est prelevé à la source, non ? ça fait moins mal qu'en france...

le méchant 13/05/2008 16:24

la vie est un long fleuve tranquille...moi qui pensais payer des impots cette année...bah grande surprise....l'état me doit 2644 euros.... me voilà fourni pour mes prochaines vacances.