Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 15:51
A Heuersdorf, en Allemagne, il y avait 59 habitants. Et chez eux, comme chez nous, quand il y a aussi peu de monde, en dehors de la mairie, le seul batiment social, c'est souvent l'église. Et la buvette en face, mais il parait que certains bleds en sont dépourvus (les pauvres). Eh ben depuis la semaine dernière, on leur a même volé l'église.

Bon, en fait, on leur a pas vraiment volé. On l'a collée sur deux grosses plateformes sur roues et hop! en route pour l'aventure. Le mobil-home dans toute sa splendeur. Sauf que là, c'est pas une maison, c'est une église. Alors c'est sur, c'est moins confortable qu'un camping-car. Tu dois avoir des courants d'air dans tous les coins, faut s'éclairer à la bougie et il y a même pas de toilettes, je suis sur. Mais t'as quand même des avantages. Avec ça sur la route, personne t'emmerde. Et tu peux voyager en groupe. Bon, c'est sur, l'enfin ne roule pas vite, il ne dépasse pas le 2 à l'heure. Mais en même temps, tu t'en sers pour aller en vacances, c'est pas le truc que tu utilises tous les jours alors tu peux prendre un peu ton temps. Aaaahh roulee à fond la caisse sur les autoroutes de France en chantant par les vitraux "Marie! Marie! On t'adule!", il y en a qui doivent déjà en rêver. Le truc, c'est qu'il faut quand même éviter les pitites routes. Ca risque de provoquer des bouchons. Pas que je vois les gens gueuler beaucoup contre un lieu de culte, mais on ne sait jamais. Je me demande si les enfants de choeur sont fournis avec l'engin.

En fait, l'église a surtout été déplacée parce qu'elle gênait une exploitation minière, comme le reste du village d'ailleurs. Le périple de la camping-church n'aura duré que 12km. C'est un peu dommage, il y a peut-être un concept à creuser. Vu ce que coûte une papamobile, il doit y avoir du pognon à se faire. Quant aux croyants qui s'inquièteraient que Dieu n'ait pas été notifié du changement d'adresse, vous inquiétez pas trop. C'est comme le père-noël, il retrouve toujours ses pitits.

Partager cet article

Repost 0

commentaires