Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2007 5 10 /08 /août /2007 10:11
Allez, pour une fois, je me laisse souffler le sujet par une autre blogueuse (Lelf pour la citer), c'est pas souvent. Non, je vous dis. D'habitude, soit je vole sans vergogne, soit on m'oblige avec des menaces de malédictions et tout. Alors le thème, c'est les choix difficiles à prendre dans sa vie. Me voila bien avancé.

De toute ma vie, j'ai toujours su ce que je voulais. Enfin non, c'est même pas ça. Disons plutôt que pour les moments importants, les décisions m'ont semblé facile à prendre. Les choix évidents. Logiques. Toujours cette saloperie d'esprit scientifique qui essaye d'évaluer globalement sans prendre en compte l'affectif instantané pour considérer plutôt le bien-être final. Ca et une morale de fer que je conseille à personne.

Je t'aime mais pas toi. Tu veux qu'on reste amis, mais tu me fais mal. Alors adieu.
Tu m'aimes mais pas moi. Tu veux qu'on reste amis mais j'en ai marre que tu me colles en espèrant pour rien. Alors adieu.
Tu es mon ami mais tu m'as planté. Alors adieu.
J'aurai aimé être libraire mais l'informatique a l'air sympa. Je vais faire ça.
J'ai bien aimé Bruxelles. J'y connais personne et je serai loin de tous mes proches mais allons-y.
Non, je ne me biturerai pas la gueule pour faire comme les potes ou pour te faire plaisir.

Du coup, mes choix difficiles peuvent s'avérer dérisoires. Compliqué de faire passer sa vie pour une tragédie grecque quand ce qui vous torture l'esprit est de l'ordre d'un "Buffalo grill ou Hippopotamus?". Est-ce que ça rend ma vie moins importante de n'être pas déchiré par les décisions qui la bouleversent? Quand on sait ce qu'on veut, on n'en est pas pour autant moins malheureux. Disons juste qu'on s'y fait plus facilement. Ca n'attenue pas les coups, ça y prépare juste un peu plus. Comme dirait l'autre, ça met de l'huile. On avance plus facilement vers le canapé et le repos bien mérité. C'est sans doute une faculté de faineant.

En attendant, mon dilemne du moment reste et m'empêche même de manger. Alors, pour mes frites, moutarde ou mayo? Oh puis merde, mettez moi les deux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

auroress 20/08/2007 10:00

comment rebondir là dessus, j'allais dire que je me ressentais plus ou moins cette note et étais d'accord avec toi mais plus trop maintenant. Selon Biba tes réactions extrêmes montrent ta peur d'affronter des situations difficiles. Il en reste une que je n'arrive pas à solder: quand tu as soif et envie de faire pipi tu commences par quoi?

Phil 10/08/2007 11:36

Oui mais la vrai question , c'est pas ça . La vrai question c'est ; pute ou branlette ? Ben oui , y ' a pas que la bouffe dans la vie .