Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 15:40
On me dit que nous vivons actuellement une époque civilisée, ou à peu près dans nos contrées, en tout cas. Que les croyances et autres peurs ont laissé la place à la science et à la raison. Paraitrait même qu'il faudrait se fier à la logique. Je sais pas qui a dit ça, mais il devait pas fréquenter beaucoup les transports en commun.

Ce matin, j'étais tranquille en train de lire dans le train, comme d'habitude. Deuxième arrêt, valse tournante des voyageurs qui descendent et qui montent et on repart. Et hop! Mesdames et monsieur, contrôle des titres de transport. Evidement, il y en a un qui se fait griller. En Belgique, on ne composte pas son billet de train. Mais il existe des billets sur lesquels on doit inscrire sa destination (un genre de carte 10 voyages) avant de monter. Et évidement, si vous le remplissez dans le train, vous êtes en infraction. Généralement, malgré quelques grognements, les gens acceptent leur tort. On n'est pas en France, où on fait presque une règle tacite de se plaindre quand on est en faute. Surtout quand on sait qu'on est en faute et qu'on n'a pas d'autre excuse que d'avoir voulu braver l'interdit, juste parce qu'on sait qu'il existe. Ce matin, j'ai eu droit à un petit peu de France.
Le monsieur est donc en tort. Il a une excuse. Peut-être même qu'elle est vraie. Il est rentré précipitament et n'a pas eu le temps de remplir son billet. Il ne cherche pas à s'expliquer, il utilise la méthode française: il gueule. Le controleur, pourtant sûr de lui, commence à douter. Au final, il s'en tirera avec un billet acheté au tarif dans le train, au lieu d'une amende. Ca ne l'empêchera pas de continuer à gueuler, même si ses jérémiades commencent à craquer de partout. Comme quoi, la méthode barbare française fonctionne encore.

C'est la loi de celui qui gueule le plus fort. J'ai déjà croisé quelques personnes qui s'enorgueillissent de ce système de défense. Ils connaissent les règles, ils les trangressent sciemment et pour le cas où ils se font pincer, ils jouent l'obstruction. Et c'est lamentable, et on paie cher nos impots pour ça, et j'ai autre chose à faire, et vous m'empêchez de bosser, ah elle est belle la France, ça pour martyriser les gens, y a du monde... C'est fou ce que j'ai envie de rentrer au pays en ce moment...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cubik 29/06/2007 10:21

Mélina> le francais a l'etranger, il gueule aussiNelly> ah oui tiens, ca fonctionne ici aussi.... y a trop de francais dans le coin

Nelly 28/06/2007 20:25

Même au boulot, c'est la loi du qui gueule le plus fort.Et je perds...

Mélina LOUPIA 28/06/2007 16:59

C'est à babord, qu'on gueule, qu'on gueule, c'est à babord, qu'on gueule le plus fort.C EST A TRIBORD QU ON GUEULE QU ON GUEULE C EST A TRIBORD QU ON GUEULE LE PLUS FORTC EST A BABORD QU ON GUEULE QU ON GUEULE C EST A BABORD QU ON GUEULE LE PLUS FORTDes bizettes, abé non, c'est en France visiblement.