Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 08:18

Tu t’imagines un mec.

 

Bon, il a pus de cheveux. Mais en fait c’est qu’il les rase lui.même, hein, va pas t’imaginer… va pas t’imaginer.

 

Des T.shirts improbables. Un par jour de l’année. Le même futal décliné à l’infini.

 

Non, ne va pas voir ses caleçons.

 

J’ai dit non.

 

Un peu de tenue.

 

 

 

NON !!!

 

(tain, c’est pas vrai, merde, yen a qui doutent de rien !)

 

Alors tu vois, ce gars là il est super. Des fois il sourit. Même. Et même il aide les gens pour un peu tout, sans qu’ils lui aient demandé. Un peu un ange avec de la barbe et sans goût culinaire, quoi.

 

Non, les caleçons, tu oublies, j’ai dit. C’est pas le sujet.

 

Des exemples ?

 

Bon.

 

On change d’ambiance, hein, tu m’en veux pas.

 

*bruit du rideau qui se ferme, et qui se rouvre sur une scène pastorale, des moutons gambadent dans la prairie, les oiseaux chantent l’hymne à la joie et les fleurs larguent un paquet de spores, c’est dégueulasse*

 

(arrive l’ange en baggy, flanqué d’un ami au charme mystérieux (oui c’est moi et je t’emmerde) )

 

l’ami : ahhh, copain, regarde comme ces moutons batifolent joyeusement ! Cette vision enchanteresse ne met-elle pas du baume à ton cœur tourmenté ?

 

baggyman : ouais, ben non, c’est les animaux du démon, on peut même pô en faire de la rosette >). En plus ils bouffent du vert.

 

L’ami (pas contrariant) : Certes certes, joyeux compain… ahhh, voir ces fleurs s’épanouir ainsi au printemps, ca me trouble au plus profond de mon intérieur troublé (mais au charme néanmoins mystérieux, dois je le rappeler ?)

 

Baggyman : tiens, au fait, ya une de mes copines qui m’a demandé ton adresse, je lui ai filé, hein, elle est gentille et tout.

 

STOP !

 

Tu l’as vu là ? la B.A ?

 

Oui oui oui. Je t’épargne les détails fastidieux de la rencontre, de la cour passionnée que fit le jeune homme subjugué par la beauté, certes mûre, mais encore bien vivace de la princesse virginale… ah non pas virginale. De la princesse, donc. Pour elle il vainquit mille rivaux, brava mille dangers, alla même jusqu’à manquer perdre son âme dans une  ville du démon de la chaussure remplie de gens étranges et inquiétants se décernant des prix en forme d’œuf cassé. Et tout cela grâce à cet homme magnifique bien qu’un peu péroxydé ces temps ci, semblerait-il. Oui, grâce à lui, ils vécurent dans la luxure et le stupre et n’eurent pas d’enfant, ça va bien comme ça.

 

Ce mec est mon dieu.

 

Il mérite donc bien deux paquets de magnum double dans son congel quand il reviendra de son périple végétarien (cubik allant dans la grosse pomme, on croit rêver)

 

Et une bouteille d’ice tea en prime, aussi.

 

Et toi tu sors de ce tas de caleçons !

 

Ptit con.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tibou hou hou - dans Les squats du rien
commenter cet article

commentaires

nelly 11/06/2007 23:43

A carreaux les caleçons? à carreaux ?(Tibou, t'es en train de tomber amoureux de cubik, fais gaffe!)(qu'est-ce que c'est beau ce rose tout de même...)

cubik en vacances 11/06/2007 14:53

je me demande qui est ce baggymanj'espere que vous avez pas fait des cochoncetes ensemble chez moi, hein

Cécile 11/06/2007 12:53

tu t'es fait fourguer une  deuxieme main plus cotée à l'argus et tu le remercies !( t'es maso?)( il est bon vendeur)

Mélina LOUPIA 11/06/2007 12:06

Si ça c'est pas du coming-out à la Ophra Winfrey. (Je merde l'orthograhe des noms propres).Des bizettes, gentil petit disciple en tablier.

CloClo 11/06/2007 11:44

oui mais non, les plantes, en grande, majorite elles balancent pas de spores. Les champignons oui, mais on a dit qu'on parlait pas des calecons de cubik.