Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 10:54

Pour avoir vu une guichetière de la ratp (les transports en commun parisiens pour les non-français) demander à un touriste de faire un effort et de parler français, parce que bon, vous êtes quand même en France, mon bon monsieur, je pense qu'on peut dire que les français n'ont pas un intérêt prononcé pour les langues étrangères. Ce genre de propos dans la ville la plus visitée du monde, ça fait un peu peur. Bon, il y a quand même pire que Paris. Il suffit de voir Madrid. C'est dans ces moments là que je suis content d'habiter une ville cosmopolite.

 

Déjà, par son statut d'enjeu pour les deux principales populations linguistiques du pays, Bruxelles est forcément bilingue. Ajoutons là-dessus une notion vague de capitale européenne, et vous aurez un bouillonement de métissage intéressant. Ce qu'il y a de bien à Bruxelles, c'est que tout le monde parle au moins deux langues. Bon, plus ou moins bien, certes, mais c'est à peu près vrai pour la plupart des gens. Pour les natifs du coin, c'est souvent le français et le néerlandais, normal. Même si ce dernier ne rencontre pas beaucoup d'adeptes chez les francophones. Mais de plus en plus de Bruxellois se mettent aussi à l'anglais, esperanto moderne facilitant grandement les échanges. Après, les flux migratoires font de la ville une nouvelle Babel. C'est agréable de pouvoir se balader dans une ville en écoutant tout un tas de sonorités exotiques, des langues baltes aux patois africains, des idiomes asiatiques aux accents ibériques... On peut très bien se promener dans Bruxelles toute une journée sans entendre une langue qu'on connait.

 

Il y a une vraie mixité ici que je n'ai pas vraiment croisé ailleurs. Bon ok, j'ai peu voyagé, mais quand même. Et comme le pays est déjà partagé en 3 langues, les locaux sont toujours patients avec ceux qui tentent de s'exprimer, même s'ils sont allophones. Par exemple, ils me pardonnent volontiers quand un soixante-dix m'échappe alors que je fais des efforts pour me mettre à la langue belge. C'est beau la mixité linguale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gabbel 05/05/2007 01:44

Ca me rappelle ces trois mecs, dans le bus, qui parlaient une langue inconnue... j'aimais beaucoup la sonorité, du coup j’en ai demandé l’origine.
De fil en aiguille, on a fait le tour de toutes les personnes présentes pour finalement s'apercevoir que j'étais la seule belge du lot ! :)
Sarko se serait enfui, moi j'ai voyagé partout dans le monde pendant les 15 minutes du trajet :) Vive Bruxelles !

Francis 04/05/2007 13:24

Ca me fait penser que la seule fois où des ricains m'ont adressé la parole en anglais à Paris, c'était pour demander la direction d'Eurodisney...

pupucenoni 04/05/2007 12:12

C'est bien connu: Paris est peut-être la ville la plus visité, mais c'est aussi celle qui est réputée pour ne pas être accueillante du tout (qui m'avait dit que les français étaient condéscendants??)
Des fois, j'ai honte. Franchement, que les touristes viennent en Alsace, dans la campagne, si possible!! Vous verrez qu'on est plus accueillant que les parigos!!

Mélina LOUPIA 04/05/2007 11:27

Au décathlon de par chez moi, aucun des employés ne parle anglais;
Avec la ligne Carcassonne-Londres à deux pas, depuis 5 ans.
Si c'est pas une honte bordel.
Des bizettes, c'est parce que je n'ai rien à dire que je choisis cette aire.