Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 09:37

Il parait que l'homme est un animal sociable, que c'est son instinct de vivre en groupe. Moi, mon instinct il me dit plutôt que celui de l'homme, c'est de pêter la gueule des autres. Et que s'il a une vie sociable, c'est parce qu'il y est obligé. Ou du moins, qu'il le croit. Parce qu'actuellement, la vie sociable, on s'en passe très bien. Surtout si on peut s'acheter des amis.

 

Soyons clair, je ne vous aime pas. Oh, ce n'est pas spécifique à vous, pas d'inquiétude. Les gens ont tellement peur qu'on ne les aime pas personnellement de nos jours. Non, c'est général. Je n'ai pas de distinction à faire entre les genres, les origines, les croyances, les opinions, les gouts... J'abhorre l'humanité dans son ensemble. Ou presque. Bien sur, cela s'applique uniquement à celles et ceux que je ne connais pas. Les autres, c'est différent. Et encore. Si je les connais, c'est que ce doit être des gens biens. Même si on est toujours seul au final. Sorti de là, le reste de l'humanité m'indiffère. Je ne leur dois rien, si ce n'est la politesse qui m'évitera d'être grossier. Et encore. Sous prétexte de morale, d'instinct de conservation de l'espèce ou juste de gentillesse, il parait qu'il faut aller vers les autres. Mais ça ne m'intéresse pas. L'Homme est narcissique. Il l'admet enfin, ce serait dommage de ne pas en profiter. Donc non, je n'ai pas l'heure, le feu, la clope. Non, je ne t'indiquerai pas ton chemin, sous prétexte que tu es trop faineant pour lire le panneau au dessus de ta tête. En plus, tu ne me ferais pas confiance, peut-être à raison. Non, je ne dirai pas du bien de toi sous prétexte que tu m'aimes bien. Non, je ne te dois rien, lecteur de blog. Non, le quotidien n'est pas une relation. Non, je m'en fous qu'on me diabolise. Non, la raison n'a pas de prise sur moi.

 

Les gens meurent, les gens souffrent, les gens sont blessés, les gens aiment et croient qu'une réciprocité et une empathie doit forcément s'établir. De la merde. Chacun chez soi, chacun sa merde. Quitte à avoir le reste du monde contre soi. Au pire, je pourrai toujours l'utiliser à mon profit. Quand on encule le monde entier, on peut se trouver à l'aise dans un champ de moutons.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Folie Privée 05/03/2007 23:25

Je ne dirais rien. (voir mon comment' note du dessus " la saison feignasse...")
Il est gentil Cubik hein. sisi. Et je dis pas ça parce que j'ai un bête et simplet canon d'automatique posé sur ma tempe. Pensez bien...

Mosquito 02/03/2007 19:05

Tant que personne n'essaye d'enculer les moustiques, moi ça me va.

cubik 02/03/2007 14:02

essaye d'enculer les mouches, c'est encore plus dur

abs 02/03/2007 13:56

ben moi j'encule même les moutons !