Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2007 6 03 /02 /février /2007 11:20


Romans, ville du festival international de la création sur le web. On pourrait s'attendre à une foule incroyable venue des quatre coins de la planète internet francophone. Ou pas. Il faut bien reconnaitre que le jeudi s'est passé dans une ambiance assez confidentielle. Au point de nous demander de nous avancer dans l'amphithéatre où se passait la cérémonie d'ouverture histoire de donner une impression de nombre sur la vidéo. Mais même comme ça, c'était un peu raté.

Du coup, Romans, plus festival de découverte de la ville, des ses bars et resto. C'est un peu dommage puisque le site choisi, les salles, les gens, tout semble intéressant. Il manque juste un public. Bien sur, le festival ne s'y est pas trompé en prévoyant les stars le week-end. Et il faut bien reconnaitre qu'on attend les personnalités surtout aujourd'hui. Du professeur Rollin à Zazon en passant par Lara Orsal, la foule et les people arrivent aujourd'hui. Ce qui nous annonce déjà une soirée animée. Plus que celle de jeudi soir où le pauvre Giant Panda s'évertuait à faire vivre ses platines pour 7 personnes au meilleur moment. Ce soir, il va pouvoir nous défouler. En attendant, on profite du chocolat chaud à l'ancienne au Bistrot Gourmand, des hamburgers fait maisons monstrueux du Bistrot du kiosque, lieu central du festival jusqu'à maintenant avec ses postes web, sa pub sncf et son baby-foot, ou des pizzas aux patates débordantes d'huile qui sont un vrai bonheur gustative qui me pousse à aller au delà de la faim pour ne pas commettre le sacrilège d'en laisser (c'était pas possible, c'eut été mal!!!). Alors on boit, on mange, on rigole, en attendant vivement la remise des prix, point d'orgue avant la soirée défoule que tout le monde attend. Bon, on se les pèle un peu, mais les bistrots sont accueillants et pas trop remplis.

Sinon, les tables rondes, les conférences, tout ça?? Bah j'ai croisé Ron l'infirmier dont j'ai enfin pu me procurer le bouquin, introuvable à Bruxelles. J'ai croisé Pierre Cattan, rédacteur à TOC. J'ai refusé qu'on filme ma tête. J'ai vu les finalistes bd présents dédicacer. Et c'est à peu près tout. Ah ben oui, ça fait pas beaucoup, mais bon, je digère hein. Je peux pas tout faire. On mange bien ici, les pains au chocolats sont monstrueux et les assiettes de frites énormes. Il faut savoir se concentrer sur l'essentiel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

abs 04/02/2007 20:14

ha ouais , eh ben non hein...